31e et 32e jours – Le 8 du 8 à 8 heures

WhatsAppEmailPrintPartagez

Consolez, consolez mon peuple

Je suis vraiment une incorrigible optimiste. Hier, le 31e jour, j’ai cru que c’était la fin, que le cessez-le-feu allait se prolonger, qu’au Caire, on trouverait des solutions. En Israël, je n’étais pas la seule. La vie reprenait très vite son cours, presque trop vite. Je me suis même dit que j’écrirais aujourd’hui avant Shabbat un billet qui s’appellerait : Après un mois, le temps de la consolation. Parce que ce serait le moment de panser nos plaies, parce que le Shabbat après Ticha B’Av, on lit un texte tiré du Livre d’Isaïe appelé נחמו et qui s’ouvre sur ses paroles : Consolez, consolez mon peuple  et que le mois hébraïque Av est appelé מנחם אב, le mois d’Av qui console. Un mois déjà le 8 juillet au soir que la première sirène a retenti sur Tel Aviv. Je citais alors Sénèque :  La vie, ce n’est pas d’attendre que les orages passent mais d’apprendre comment danser sous la pluie.

Une phrase que je me suis répétée souvent.

Reprendre son souffle

bougainvillées

Donc hier, le 31e jour, alors que je croyais que c’était la fin. J’ai repris mon souffle. J’ai fait de l’ordre, j’ai épongé tous mes mails en retard. Je me suis dit qu’il était temps de se réinvestir dans le travail que j’ai négligé ces derniers temps.  Mais dès la fin de la soirée, j’ai lu que le Hamas ne voulait pas prolonger le cessez-le-feu, qu’il était prêt à reprendre la lutte.

Le 8 du 8 à 8 heures

Ce matin du 32e jour, à 7h50, Charles hésitait à prendre sa douche au cas où il y aurait une alarme. A très exactement 8 heures, le 8.8, le Hamas a tiré une salve de roquettes sur Israël en commençant par Ashkelon. D’ailleurs, savez-vous que le mot échalote vient du mot Ashkelon ? Une façon inédite de commencer ma journée d’anniversaire !

Enfin, une journée d’anniversaire avec beaucoup de tristesse puisqu’à midi, j’étais à l’enterrement de la mère de mon amie Nathalie, Rachel Bitton, que son souvenir soit béni, une femme merveilleuse.

Cet entrelacement de joies et de peines, de peur et d’espoir, d’étincelles d’humanité, d’amour et de malfaisance. Il faut croire que c‘est la vie. 

On dirait que Tel Aviv a décidé d’ignorer la reprise des hostilités. La ville a repris son rythme du vendredi. Beaucoup de monde dans la rue, dans les cafés, au marché, à la plage. De la musique.

Où l’on pense à coups de slogan

Après deux heures et demie de tirs de roquettes sur Israël, Israël a répondu. Mais je suppose que dans les média occidentaux, la séquence : – Le Hamas ne veut pas prolonger le cessez-le-feu, le Hamas tire des roquettes sur Israël, Israël riposte – sera inversée.

Mes heures passées sur Twitter ne sont pas toutes à fait perdues et j’y ai trouvé cet enregistrement d’Albert Camus  où il parle de « la société intellectuelle où le réflexe a remplacé la réflexion, où l’on pense à coups de slogans et où la méchanceté essaye trop souvent de se faire passer pour l’intelligence. »

Depuis ce matin, 50 roquettes ont été tirées sur le Sud d’Israël dont une s’est abattu sur une maison à Sderot. Heureusement, la maison était vide. Le docteur Nachmi Paz, le directeur de l’Institut Sapir, où on enseigne le cinéma, a été blessé et est hospitalisé. Cet après-midi, les Etats-Unis ont bombardé des positions de l’Etat islamique en Irak pour essayer de venir en aide aux minorités de ce pays.

Nuit

Cela n’a rien à voir mais puisque le huit est mon chiffre fétiche, je cite ce statut du chanteur et magicien des mots Charlélie Couture :

Dans de nombreuses langues européennes, le mot NUIT est un mot court, 
commençant par la lettre « N », suivie du numéro 8 dans la langue respective. 

La lettre « N » est le symbole de l’ensemble des entiers Naturels, 
suivi du nombre 8, horizontal qui symbolise l’infini ∞ (qu’on appelle aussi « infini vertical »). 

Ainsi NUIT signifierait Les entiers Naturels de l’infini !

Voici quelques exemples : 
Portugais : noite= n + oito
Anglais : night= n + eight
Allemand : nacht= n+ acht
Espagnol : noche= n+ ocho
Italien : notte= n+ otto
Français : nuit = n+ huit.

Shabbat Shalom et que vos nuits soient belles !

Israël : 29e et 30e jours – C’est la fin

Israel : 28e jour – Alors qu’avons-nous eu ?

 Israel : 27e jour – A ciel ouvert

 Israel : 26e jour – Espoir et désespoir

Israel : 25e jour – C’est notre vie

Israel : 23e et 24e jour – Sentiments mêlés

Israël : 22e jour – Fatigue et solitude

Israël : 21e jour – Ma première sirène, la nuit

Israël : 20e jour – Deuil et solidarité

Israël : 18e et 19e jour – Chabbat et trêve

Israël : 16e jour – Embargo déguisé et antisémitisme déclaré

Israël : 15e jour – Inébranlable, je serai

Israël : 14e jour – La vie quotidienne sous les missiles

Israël : 13e jour – La vie quotidienne sous les missiles

Israël : 11e et 12e jour – La vie quotidienne sous les missiles

Israël : 10e jour – La vie quotidienne sous les missiles

Israël : 9e jour – La vie quotidienne sous les missiles

Israël : 8e jour – La vie quotidienne sous les missiles

Israël : 7e jour – La vie quotidienne sous les missiles