27e jour – A ciel ouvert

WhatsAppEmailPrintPartagez

 

Ciel matinal

Ciel matinal

Drôle d’été. Je ne me souviens pas de cieux tellement nuageux en Israël, l’été.

Dôme de fer, merci

Vers 17 heures, l’alerte rouge m’a prise par surprise. Je croyais que c’était fini. Bon, vous connaissez la procédure. J’ai eu l’impression qu’il y a eu deux alarmes à la suite. Bruits d’explosion. C’est le Dôme de Fer à l’action. Je ne répèterai jamais assez comme j’aime ce Dôme.

Mon fils Dan a écrit sur Facebook après cette sirène :

Je me souviens de mon premier souvenir du « Hamas ». Je devais avoir onze ans la première fois que j’ai du entendre ce nom, en octobre 1994. J’habitais tout près de la rue Dizengoff, l’une des rues principales de Tel Aviv. Ce jour-là, je me souviens avoir entendu un énorme boum, avoir regardé par la fenêtre et avoir aperçu de la fumée.  C’était le premier de nombreux attentats-suicide sur des bus à Tel Aviv. 22 personnes ont été tuées. Le Hamas a revendiqué. Cela s’est produit un an après la signature des accords d’Oslo, qui devait amener à la paix entre Israéliens et Palestiniens. Il n’y avait pas de Dôme de Fer contre les attentats-suicide.

Un tweet de Fania Oz-Salzberger, la fille d’Amos Oz :

Tous les Goliath ne sont pas par définition mauvais, pas tous les David sont bons. Si le Hamas était Goliath, pas un seul Juif n’écrirait des tweets à l’heure actuelle.

Je vous conseille aussi l’interwiew d’Amos Oz : Dans la tête des Israéliens qui commence ainsi :

– Amos Oz : « Première Question. Que feriez-vous si votre voisin de l’autre côté de la rue s’asseyait sur son balcon, mettait son petit garçon sur ces genoux, et commençait à tirer à la mitrailleuse sur votre garderie ? »

Deuxième Question. Que feriez-vous si votre voisin de l’autre côté de la rue creusait un tunnel depuis sa garderie vers votre garderie afin de faire sauter votre maison ou de kidnapper votre famille ?

Je parle, à ciel ouvert, de l’angoisse et de la tristesse que je ressens en Israël et je suis bien consciente que je suis une privilégiée. Je ne suis pas une mère de famille israélienne qui a quitté son kibboutz à la frontière de Gaza. Je ne suis pas une mère de famille qui est restée dans son kibboutz à la frontière mais qui a envoyé ses enfants dans un autre kibboutz dans le Nord car plus que les roquettes, elle craint les infiltrations par les tunnels, je ne suis pas une mère de famille qui vit à Ashkelon, à Ashdod, à Sderot ou à Beer Sheva avec certains jours, des dizaines d’alertes. Je ne peux vous parler que de ce que je connais. Oui, mon sort est mille fois meilleur que le sort d’une mère de famille palestinienne à Gaza.

A ciel ouvert

A ciel ouvert, sur la promenade de Tel Aviv, en face d’où habituellement, se déroulent les danses folkloriques le samedi après-midi et où, sur la plage, il y a des filets pour pouvoir jouer au beach-volley,  se trouvent maintenant des bougies, des bouquets de fleurs, un panneau avec des photos et des lettres en souvenir de Roy Peles. Le jeune homme avait l’habitude de jouer au volley à cet endroit. Ses amis continuent de jouer : Roy n’est pas mort à Gaza pour que nous restions à la maison sous la couette à nous lamenter.

En souvenir de Roy Peles

En souvenir de Roy Peles

Sous le ciel

L’enterrement d’Hadar Goldin, des milliers d’Israéliens derrière un cercueil presque vide. Celui d’Omri Tal où le chanteur David Broza vient chanter la chanson qu’Omri et son amoureuse avait choisi pour ouvrir le bal à leur mariage : Sous le ciel, « מתחת לשמיים »

Coucher de soleil avec bébé

Une pensée particulière pour mon amie Nathalie G. qui  vient de prendre d’urgence l’avion pour Paris parce que sa mère est dans le coma. Elle est complètement déchirée parce qu’elle laisse son fils à Gaza.

Comme je le fais souvent ces derniers temps, je suis allée admirer le coucher de soleil à Banana Beach et j’ai volé cet instant de bonheur, cet instant d’éternité.

Coucher de soleil avec bébé

Coucher de soleil avec bébé

 Israel : 26e jour – Espoir et désespoir

Israel : 25e jour – C’est notre vie

Israel : 23e et 24e jour – Sentiments mêlés

Israël : 22e jour – Fatigue et solitude

Israël : 21e jour – Ma première sirène, la nuit

Israël : 20e jour – Deuil et solidarité

Israël : 18e et 19e jour – Chabbat et trêve

Israël : 16e jour – Embargo déguisé et antisémitisme déclaré

Israël : 15e jour – Inébranlable, je serai

Israël : 14e jour – La vie quotidienne sous les missiles

Israël : 13e jour – La vie quotidienne sous les missiles

Israël : 11e et 12e jour – La vie quotidienne sous les missiles

Israël : 10e jour – La vie quotidienne sous les missiles

Israël : 9e jour – La vie quotidienne sous les missiles

Israël : 8e jour – La vie quotidienne sous les missiles

Israël : 7e jour – La vie quotidienne sous les missiles