Israël : 18e et 19e jour – Chabbat et trêve

WhatsAppEmailPrintPartagez

18e jour

Alarme à 11h50. Cage d’escaliers. Dôme de Fer. Explosions. La routine.

J’ai du retourner au marché pour compléter mes courses pour Shabbat. Cela m’a fait un bien fou de voir tant de monde bien que le marché soit moins bondé que d’habitude.

shukbondé

En cuisinant la radio allumée, j’apprends que le soldat Oron Shaul n’est plus porté disparu mais déclaré mort. Pourtant, il n’y aura pas d’enterrement ni de semaine de deuil. Je me force à ne pas trop réfléchir aux implications d’une telle nouvelle.

Charles m’envoie une petite vidéo qu’il a pris sur Dizengoff. Manifestation de soutien à Israël des Vespas de Tel Aviv !

Plus tard, en épluchant mes légumes, je saurai que le soldat Guy Levi a été tué.

Je n’ai pas renoncé à ma petite baignade et à un Lemonarak, – un délicieux mélange d’arak, de jus de citron et de feuille de menthe – , avec Sarah à la plage. Je dois avouer que ma consommation d’alcool est en hausse tangible.

Troisième Chabbat sous les missiles

Troisième Chabbat sous les missiles. On ouvre les paris. A quelle heure, cette fois-ci, aurons nous droit à l’alerte ? Soudain, on voit passer dans le ciel deux boules étincelantes. C’est le Dôme de fer en action. On regarde notre application spéciale roquettes sur nos téléphones. Il semble que la sirène sonne partout à la fois mais pas chez nous. Juste une explosion au loin.

On n’a pas le coeur à jouer à notre jeu préféré du repas de Chabbat : le meilleur moment de la semaine. Sarah propose : quelle a été votre meilleure alerte ? quelle a été l’alerte la plus insupportable ?

Magali se demande si c’est éthique de continuer à aller à la plage, à boire des apéros quand on sait que de tous jeunes soldats risquent leur vie dans l’enfer de la guerre à Gaza. C’est Idan, notre Golani de presque vingt ans, qui lui répond avec assurance : non seulement tu as le droit, mais tu dois.

On parle de la trêve, du cessez-le-feu.

Anormalité

De cette lourde sensation d’anormalité. Des missiles journaliers sur Tel Aviv. Des avions civils pris pour cible, des chrétiens chassés de chez eux, des 170 000 morts en Syrie dans l’indifférence générale, des Morts aux Juifs dans la rue européenne, d’Israël décrit comme une brute sanguinaire, de ces Français fichés comme juif sur des pages Facebook appelant à la violence. Du désarroi de plus en plus marqué de nos amis de France, juifs et non-juifs.

19e jour – Trêve – Chabbat