Temps de crise

Sauvons le Consulat d’Israël à Marseille

Signez la pétition pour conserver le Consulat d’Israël à Marseille Le Consulat d’Israël à Marseille devrait fermer ses portes cette année. Pour des raisons budgétaires, il est question de fermer cinq délégations israéliennes à l’étranger, Minsk, El Salvador, Philadelphie, la délégation pour les Caraïbes postée à New York et Marseille. Le Premier Ministre Bibi Netanyahu étant(…)

J’étais rue Dizengoff le 1er janvier 2016

J’étais rue Dizengoff le 1er janvier 2016

Coups de feu et affolement     Hier matin, le 1er janvier 2016, j’ai envoyé la newsletter de Kef Israël avec mes meilleurs voeux pour l’année 2016. L’un des billets Attaque au couteau à Raanana : un jeune père témoigne n’était pas particulièrement réjouissant et j’écrivais : Malheureusement, la réalité en Israël et ailleurs fait que nous(…)

La terreur au quotidien

J’aurais préféré comme d’habitude vous parler de musique, de littérature ou de cinéma mais vu la situation en Israël, je ne peux que vous parler des dizaines d’attaques au couteau, des jets de pierre, de voiture-bélier et de coups de feu ; de Nahama et d’Eitam Henkin, abattus alors que leurs quatre enfants étaient sur(…)

Eté 2014 – L’impossible épilogue

L’automne est là. Demain Kippour, le Grand Pardon. Voilà plus d’un mois que la guerre est finie, plus exactement le 27 août dernier, que la sirène ne retentit plus, que nous ne devons plus chercher un abri, entendre les déflagrations et remercier le Dôme de fer. Depuis, je me dis et me redis, chaque jour, que(…)

Le 50e jour

50e jour, matin Incroyable. Cela fait cinquante jours que nous vivons sous les missiles. Hier, j’avais décidé que même s’il ne se passait rien, j’écrirai ce 50e jour. Malheureusement, il continue à se passer des choses. Cette nuit, de nouveaux des tirs de roquettes sur le Nord d’Israël et ce matin réveil en sirène. La(…)

48e et 49e jours – Pour que ce soit pire ?

48e jour – 24 août 2014 – Roquettes sur le Nord d’Israël Hier soir, Anaël m’a demandé alors qu’elle partait camper avec des amies au bord du Lac de Tibériade s’il y avait des risques de sirènes. Je lui ait dit que non, et, sur le ton de la plaisanterie, seulement si le Hezbollah décide d’envoyer(…)