Tel Aviv, en marchant, en écrivant

WhatsAppEmailPrintPartagez

cartemarche2

Le Projet

Parcourir toutes les rues de Tel Aviv.

Tracer sur une carte mon parcours.

Après chaque marche, écrire.

5774

Marche n°1 – La Promenade de Tel Aviv

Marche n°2 – En partant d’Helsinki

Marche n°3 – De Basel au Baiser

Marche n°4 – Cerbères et autres canidés

In English, Walking, writing: Cerberus and other dogs

Marche n°5 – En se souvenant

Marche  n°6 – D’une galerie à l’autre

Marche n°7 – Egarements et digressions

Marche n°8 – Arik Einstein, un pélerinage

Marche n°9 – Sionistes et poètes hébraïques

Marche n°10 – Entre Orient et Occident

Marche n°11 – Pas à Pas

Marche n°12 – Freedom

Marche n°13 – Quadrille yéménite

Marche n°14 – Entre Florentine et Neve Tsedek

Marche n°15 – La jetée de la Marina

Marche n°16 – Le Gan Méir

Marche n°17 – D’Ajami à Cassis

Marche  n°18 – Pagode au coeur de Tel Aviv

Marche n°19 – Un petit bout de boulevard

Marche n°20 – Allenby, d’une place à l’autre

Marche n°21 – La rue Bialik

Marche n°22 – La rue Ben Yehouda

Marche n°23 – En tricotant

Marche n°24 – Tour de Névé Tsédek

Marche n°25 – On dirait la rue Sheinkin

Marche n°26 – Entre mosquée et cinéma

5775

Marche n°27 – La rue HaYarkon : De la tour de l’Opéra à Gordon

Marche n°28 – Vers la Tour Shalom

Marche n°29 – La rue Bograshov

Marche n°30 – Guéoula-Tchernichovski

Marche n°31 – Peintres juifs et ressouvenir

Marche n°32 – De la rue des Prophètes à la rue Katzenelson

Marche n°33 – Artisanat, Kumquat et Bauhaus

Marche n°34 – De la place Masarik à la reine Esther

Marche n°35 – Des ruelles aux noms de rabbins

Marche n°36 – A la recherche de Brouria dans Nahalat Itshak

Marche n°37 – Un Dolphinarium à l’abandon

Marche n°38 – Rues Lord Byron, Jean Jaurès, Emile Zola

Marche n°39 – Tel Aviv, en marchant, en écrivant : Marcher avec les philosophes

Marche n°40 – Pinèdes et orangeraies dans la ville 

Marche n°41 – D’un cimetière à l’autre

5776

Petits et grands bonheurs dans la vie d’une blogueuse

Marche n°42 – De Shlomo HaMelech à Shaul HaMelech

Marche n°43 – Et ils rêvent d’une grande civilisation méditerranéenne

Marche n°44 – KiKar HaBima, l’acropole de Tel Aviv

Marche n°45 – Kyriat HaMelacha, de l’artisanat à l’art

Marche n°46 – Autour de la Gymnasia Herzilya, promenade studieuse 

Marche n°47 – De David Pinkas à Brigitte Bardot

 

 

 

12 Comments

  1. Dan Peguine
    Oct 01, 2013 @ 11:57:00

    jadore!

  2. rachelsamoul
    Oct 01, 2013 @ 12:24:45

    Merci! J’espère qu’on marchera ensemble.

  3. FARHI Michel
    Nov 29, 2013 @ 19:10:00

    Vous avez une belle ‘plume’ et c’est un réel plaisir que de vous lire.
    Merci pour cette bouffée d’Israël que je lis systématiquement à Marseille, lorsque je ne suis pas… à Tel Aviv!!
    Bravo

  4. esther kervyn miller
    Déc 03, 2013 @ 20:05:00

    la stabilité et l’équilibre dans tes propos, si chère Rachel, sont aussi important, que la beauté et la grace avec laquelle tu sais t’exprimer, todda, ma chérie, Esthienne.

  5. En marchant, en écrivant: Pagode et connection belge
    Mar 09, 2014 @ 20:25:52

    […] Tel Aviv, en marchant, en écrivant […]

  6. Francoise Hoffmann
    Mai 11, 2014 @ 10:14:23

    Tu nous fais decouvrir non seulement les beautes classiques de Tel-Aviv, mais egalement les moindres petits details, quel plaisir pour les yeux, pour l’odorat, mais surtout pour l’histoire que tu nous racontes a chaque pas. Un grand Merci, Francoise

  7. rachelsamoul
    Mai 11, 2014 @ 15:33:25

    Merci Françoise. C’est des réactions commme la tienne qui poussent à continuer mes promenades et surtout à les écrire.

  8. ABI
    Août 06, 2014 @ 11:31:58

    Merci à vous..vos écritures sont émouvantes,
    Bon courage à vous.

  9. brigitte
    Déc 10, 2014 @ 22:59:58

    « Pour ceux qui ….. ont vécu, à mesure que les années passent, chaque quartier, chaque rue d’une ville, évoque un souvenir, une rencontre, un chagrin, un moment de bonheur. Et souvent la même rue est liée pour vous à des souvenirs successifs, si bien que grâce à la topographie d’une ville, c’est toute votre vie qui vous revient à la mémoire par couches successives, comme si vous pouviez déchiffrer les écritures superposées d’un palimpseste. »
    Pour toi qui traces les rues, et pour nous tes lecteurs qui te suivent, voici en écho un extrait du discours de P. Modiano à la réception du Prix Nobel.

  10. COÏDAN Eric-STéphane
    Jan 26, 2016 @ 17:20:49

    La tombe d’Etienne J. COÏDAN que vous avez découverte est celle de mon arrière grand père dont je connais l’histoire mais dont je ne connaissais pas le lieu de la sépulture. Merci mille fois ! Il a eu 4 enfants dont mon grand-père né à ALEP. Son épouse était une suissesse de Zurich qui est inhumée à Marseille. Il avait plusieurs nationalités dont l a nationalité Russe à la suite des ses activités professionnelles au profit d’une compagnie de transport maritime russe.
    Merci mille fois !

  11. rachelsamoul
    Jan 27, 2016 @ 17:51:03

    Cher Eric, j’aime beaucoup lors de mes promenades sortir des personnes de l’oubli même si elles ne sont pas célèbres. Votre commentaire m’a vraiment ému et a conforté ma vocation de blogueuse ! J’avais ces derniers temps arrêté mes promenades mais vous me donnez envie deles reprendre. Merci et je pense que je vais en faire un billet.

  12. Nathalie Katc
    Juil 03, 2016 @ 02:49:47

    Merci Rachel de nous faire partager tes connaissances et ton enthousiasme pour Tel Aviv que je connais si peu..
    Je te lis regulierement avec un reel plaisir.
    Nathalie

Leave a Reply

*