Israël : 14e jour – La vie sous les missiles

WhatsAppEmailPrintPartagez

Nous sommes la 15e journée mais j’écris la 14e et tout est tellement intense que j’ai l’impression que tout ce que je relate ici, ce n’était pas hier.

Alerte du matin

Hier matin, juste au moment où Anaël nous envoyait un message pour savoir s’il y avait eu une alerte sur Tel Aviv, la sirène a retenti. Cage d’escaliers, bonjour ! Une vieille dame très combattante remontait le moral des troupes, tandis qu’une jeune fille recroquevillée essayait de cacher ses larmes et sa peur.

Sarah a des crampes très douloureuses. Mimi a eu des problèmes de respiration cette nuit. Je n’ai plus d’appétit (ce qui n’est pas vraiment une mauvaise nouvelle ! ). Nous somatisons.

Après la sirène, il faut reprendre les choses là où on les a laissées. Pour moi, c’est presque mission impossible. J’ai besoin d’un temps d’adaptation pour reprendre mon souffle.

Et le mauvaises nouvelles affluent. Encore des soldats tués. Encore des tentatives d’infiltration dans les kibboutz par les tunnels. Encore des soldats blessés.

J’apprends la mort d’un jeune soldat de 22 ans originaire de Lyon, Jordan Benshemoun. Que son souvenir soit béni. L’enterrement aura lieu ce soir à Ashkelon à 19h00.

Je tourne en rond au lieu de faire ce que j’ai à faire.

Je marche jusqu’au travail. La ville est presque déserte :

Dizengoff

 

Le soir, nous entendons d’énormes explosions, c’est un barrage de roquettes dans les villes alentour, pas chez nous. Nous décidons d’aller tout de même admirer le coucher de soleil à la plage.

La beauté du monde, c’est ce qui m’aide à tenir le coup. Et aussi le merveilleux peuple d’Israël. Le soldat Sean Carmeli avait 21 ans, il était originaire du Texas. C’est un חייל בודד, un soldat isolé dont la famille n’est pas près de lui en Israël. C’était un grand supporter du club de foot de Haïfa. Maccabi Haïfa a publié sur sa page Facebook un appel à tous ses fans de venir à l’enterrement de ce jeune garçon. 20 000 personnes se sont déplacées pour l’accompagner :

20 אלף הגיעו להלוויה, הלילה

En revenant, nous apprenons qu’encore sept soldats sont morts.

«Mais pour exprimer la douleur, les mots manquent. Il faudrait ici des cris, des craquements, des fissures, des reflets blancs passant sur la cretonne des tentures, une nouvelle perception du temps, de l’espace. » 

Virginia Woolf, Les Vagues

Israël : 13e jour – La vie quotidienne sous les missiles

Israël : 11e et 12e jour – La vie quotidienne sous les missiles

Israël : 10e jour – La vie quotidienne sous les missiles

Israël : 9e jour – La vie quotidienne sous les missiles

Israël : 8e jour – La vie quotidienne sous les missiles

Israël : 7e jour – La vie quotidienne sous les missiles