littérature

Rue Darwin, Boualem Sansal

Rue Darwin, Boualem Sansal

Cette note de lecture est parue dans le Continuum n°9, la revue des écrivains israéliens de langue française. Rue Darwin, Boualem Sansal, Gallimard, 2011 Le livre de Boualem Sansal répond à un appel: Va, retourne à la rue Darwin. Le narrateur, après la mort de sa mère revient dans la rue Darwin dans un quartier(…)

Les odeurs et les saveurs du Maroc de ma jeunesse

Ce texte de Carlos Benaïm, un maître parfumeur, a été publié dans le numéro 9 de la revue Continuum, la revue des Ecrivains Israéliens de langue française. Les odeurs et les saveurs du Maroc de ma jeunesse: ces gouttes de mémoire dans des flacons Quand d’un passé ancien rien ne subsiste, après la mort des(…)

«Il ne faut pas mettre de bombes dans les endroits où il y a des enfants »

Je vous propose une note de lecture d’Esther Orner parue dans Continuum n.9  la revue des Ecrivains israéliens de langue française Lettre à Zohra D. Danielle Michel – Chich – Flammarion  Personne/ne témoigne pour le/témoin  Paul Celan Le livre Lettre à Zohra D. est arrivé comme par hasard ou pas le jour du massacre d’un adulte et de(…)

Cinq Israéliens nommés Chevaliers de l’Ordre de l’Art et des Lettres

Je suis vraiment trés trés heureuse d’annoncer que les écrivains israéliens Esther Orner, Michal Govrin, Meir Shalev, que le poète israélien Ronny Someck, que l’éditeur israélien Israël Carmel des éditions Carmel ont été nommés Chevalier de l’Ordre de l’Art et des Lettres par la Ministre de la Culture française Aurélie Filipetti. Par le passé, Haïm(…)

Rachel Samoul interviewe Esther Orner

Rachel Samoul interviewe Esther Orner

Dimanche 27 janvier 2013 a eu lieu au Palais des thés à Tel Aviv une rencontre avec Esther Orner autour de son dernier livre Entre deux Vies dans le cadre des soirées Un livre, un thé. J’ai eu beaucoup de plaisir à m’entretenir avec Esther Orner. Je remercie Sabine Huynh qui a eu la gentillesse de(…)

Un livre, un thé à Tel Aviv: Entre deux vies d’Esther Orner

Kef Israël en partenariat avec le Palais des Thés Israël présenter  la seconde rencontre de son Salon de Thé littéraire, Un livre, un thé avec Entre deux vies d’Esther Orner. Dès qu’on ouvre un récit d’Esther Orner, on reconnait aussitôt son ton, son style singulier. Des phrases courtes, parlées, chuchotées, hésitantes, qui semblent être lancées comme des dés, pour voir(…)