Continuum

Quand la poussière patine le monde

Voici un extrait d’un manuscrit inédit de Rachel Samoul, (oui, oui, c’est moi), “La Dernière Mosaïque” qui retrace la vie d’un mosaïste juif né en Palestine au VIe siècle. Le mosaïste, Hanina a vraiment existé, il a signé la mosaïque de la synagogue de Bet-Alfa en Galilée mais à part cette signature, on ne connaît rien de lui.(…)

Continuum n°8: 50 ans après le Procès, présentation à Jérusalem

Le 19  février 2012, à 18h30, Présentation du numéro 8 de la revue CONTINUUM, la revue des écrivains israéliens de langue française par Marlena Braester, Liliane Limonchick, Esther Orner et Rachel Samoul  à la librairie Vice-Versa 1, rue Ben-Shatah 94147 Jérusalem Tel: 972 (0)2-6244412 Fax:972 ( 0)2-6244112  Ce numéro est consacré à la mémoire de la Shoah avec : “50(…)

La Shoah et l’oeil de la caméra: Le Procès d’Adolf Eichmann par Michaël Prazan

Le numéro 8 de la revue Continuum, la revue des Ecrivains Israéliens de langue française est intitulé  “Cinquante ans après le Procès”. L’une des rubriques est consacrée à La Shoah et l’oeil de la caméra.  Pourquoi j’ai réalisé Le Procès d’Adolf Eichmann Le procès d’Adolf Eichmann me passionne depuis longtemps. J’avais lu Eichmann à Jérusalem,(…)

Continuum 8: Cinquante ans après le procès

  Le numéro 8 de la revue Continuum, la revue des Ecrivains Israéliens de langue française vient de paraître!    Lancement de Continuum n.8 le jeudi 8 décembre 2011 à l’Institut français à 19h30 En français – Entrée 20 nis, Cocktail Institut français, Rothschild 7 Tel-Aviv Inscriptions et réservations : 03-7968000 Table ronde avec Marlena Braester, Liliane Limonchik, Esther Orner, Chantal(…)

Présentation de la revue Continuum à Beer-Sheva

Quelle joie de présenter le Continuum 7, la revue de écrivains israéliens de langue française, sur le désert dans le désert! C’est ce jeudi 3 mars à 18h30 à l’université Ben Gourion à Beer-Sheva, Bâtiment 74, salle 301 avec Liliane Limonchik, Esther Orner et aussi Rachel Samoul alias Kef Israël! Parler, c’est d’abord s’appuyer sur(…)