Le début de l’été, Maya Bejerano

Le début de l’été, Maya Bejerano

Esther Orner et moi-même continuons notre nouvelle aventure, la traduction à deux de poèmes en hébreu vers le français. Voici notre deuxième traduction de ce que j’espère deviendra un rendez-vous bimensuel : ראשית הקיץ, un poème inédit en hébreu de la poétesse Maya Bejerano. Le début de l’été A Dorine Après le bon repas préparé par(…)

Dvir et Uri

Dvir et Uri

Dans le monde virtuel, un colon a été assassiné en allant acheter un livre d’un écrivain de gauche. Le monde virtuel a un dogme bien établi : le colon est coupable de son propre meurtre parce que c’est un occupant. Ou alternativement l’écrivain gauchiste est coupable d’avoir justifié indirectement le terrorisme contre le colon. Dans(…)

Une maison, un poème de Tehila Hakimi

Une maison, un poème de Tehila Hakimi

Esther Orner et moi-même nous lançons dans une nouvelle aventure, la traduction à deux de poèmes en hébreu vers le français. Nous débutons ce que j’espère deviendra un rendez-vous bimensuel par la traduction de בית de Tehila Hakima, qui est poétesse, écrivaine et ingénieure ! Ce poème a été publié en hébreu dans le journal(…)

Poteries arméniennes de Jérusalem

Poteries arméniennes de Jérusalem

Dans le quartier arménien de la Vieille Ville de Jérusalem, en entrant par la porte de Jaffa, on prend à droite en direction de la porte de Sion, on passe sous un passage vouté et en face de la Cathédrale Saint-Jacques, et nous voici devant le magasin de céramiques d’Harout Sandrouni, Armenian Art Center. C’est(…)