Poème en partage

Cinq interprétations de הַכְנִיסִינִי תַּחַת כְּנָפֵךְ, Prends-moi sous ton aile

Voici CINQ interprétations de הַכְנִיסִינִי תַּחַת כְּנָפֵךְ, Prends-moi sous ton aile, le remarquable poème  de Chaïm Nahman Bialik écrit à Odessa et publié en 1905. Prends-moi sous ton aile Prends-moi sous ton aile et protège-moi. Sois ma mère et ma soeur. Et que je fasse de ton sein le refuge de ma pensée, le nid de ma(…)

David Avidan : Les rues décollent un peu

David Avidan : Les rues décollent un peu

Ce poème de David Avidan (1934-1995) a été publié dans le Continuum n°, la revue des écrivains israéliens de langue française, consacrée à Tel Aviv Les rues décollent un peu La rue belle belle s’arrêtera en fin de route le calme dur se cassera comme une croûte et le matin humide sera carbonisé dans sa(…)

Chacun a un nom

Chacun a un nom

Ce poème, Chacun a un nom, est l’un des plus connus de la poésie israélienne. Il est souvent associé au souvenir de la Shoah et a donné son nom à un projet de Yad Vashem et à une lecture publique de noms des victimes à la Knesset Yom HaShoah, le jour du souvenir de la(…)