La 66e traversée du lac de Tibériade

La 66e traversée du lac de Tibériade

J’ai participé à la 66e édition de la Traversée du Lac de Tibériade ! C’est l’événement sportif de nage en eau libre le plus important et le plus ancien d’Israël. L’événement se produit chaque année en général au mois de septembre-octobre. Il s’agit d’une traversée sur la largeur et non sur la longueur (qui est(…)

Le chèque, Agnès Bensimon

Le chèque, Agnès Bensimon

Ce texte d’Agnès Bensimon est paru dans le n°14 de la revue des écrivains israéliens de langue française, Continuum consacré au 70e anniversaire de l’Etat d’Israël. Le soleil tombait dru sur ses épaules au sortir du parc ombragé. Le temps de parcourir les quelques mètres jusqu’à l’arrêt d’autobus – un méchant piquet rouillé surmonté d’un(…)

Et je savais que la mer aussi était un Lieu, Hava Pinhas-Cohen

Et je savais que la mer aussi était un Lieu, Hava Pinhas-Cohen

Esther Orner et moi-même continuons notre nouvelle aventure, la traduction à deux de poèmes en hébreu vers le français. Voici notre quatrième traduction de ce qui semble devenir un rendez-vous bimensuel. Il s’agit de  Et je savais que la mer aussi était un lieu , un poème de Hava Pinhas-Cohen tiré du recueil הגנן, הכלבתא(…)

Anat Lelior, la surfeuse israélienne qui prend la vague vers les Jeux Olympiques de Tokyo

Anat Lelior, la surfeuse israélienne qui prend la vague vers les Jeux Olympiques de Tokyo

Les 32e Jeux Olympiques se dérouleront du 24 juillet au dimanche 9 août 2020 à Tokyo. Pour la première fois, le surf sera discipline olympique. 40 surfeurs seront qualifiés pour la compétition : 20 hommes et 20 femmes. C’est donc avec beaucoup d’émotion que les surfeurs israéliens ont appris la qualification d’Anat Lelior, surfeuse de 19(…)

Sans carte de visite, Yaara Ben-David

Sans carte de visite, Yaara Ben-David

Esther Orner et moi-même continuons notre nouvelle aventure, la traduction à deux de poèmes en hébreu vers le français. Voici notre troisième traduction de ce que j’espère deviendra un rendez-vous bimensuel. Il s’agit de בלי כרטיס ביקור, Sans carte de visite, un poème tiré du recueil de Yaara Ben-David איזון שביר, Izoun Shavir traduit en anglais,(…)