Chrismukkah, quand Noël et Hanouka se rencontrent

Chrismukkah, quand Noël et Hanouka se rencontrent

Cette année, la fête de Noël coïncide avec l’allumage de la première bougie de Hanouka. Une occasion pour vous parler de Chrismukkah. Ce mot-valise construit sur Christmas et Hanouka (d’ailleurs, en anglais on ne dit pas mot-valise mais portmanteau !) a été popularisé dans la série télévisée américaine Newport Beach (The O.C.) diffusée de 2003  à(…)

La « disparition » de Paulette Perec, Jacques Lederer

La « disparition » de Paulette Perec m’a été envoyée par mon amie Esther Orner. Jacques Lederer était un ami proche de Georges et de Paulette Perec. En 1997, il a publié : « Cher, très cher, admirable et charmant ami »,  sa correspondance avec Georges Perec, 1956-1961 aux éditions Flammarion. Il m’a  autorisé à poster sur Kef Israël ce texte. Je l’en(…)

Sur le jour de la destruction de Jérusalem par Titus, Lord Byron

C’est en écrivant la promenade Rues Lord Byron, Jean Jaurès, Emile Zola que j’ai découvert le recueil Mélodies hébraïques du célèbre poète romantique anglais Lord Byron publié en 1818 dont est extrait ce poème. Ces textes devaient accompagner les mélodies d’Isaac Nathan. Après des revers de fortune, Isaac Nathan s’est exilé en Australie en 1841 où il est(…)

White Villa, un hôtel sous forme de villa urbaine à Tel Aviv

Cela fait quelques mois qu’en passant par l’Avenue Ben Zion, j’ai remarqué au numéro 25 ce nouvel hôtel boutique White Villa, la Villa Blanche, qui ressemble comme son nom l’indique plus à une villa, à une maison de ville qu’à un hôtel. Très bien situé, sur une belle avenue arborée entre la place HaBima, l’avenue(…)

Le nouveau film de Rama Burshtein

Le nouveau film de Rama Burshtein

Retrouvons avec plaisir  la chronique Cinéma israélien de Brigitte C. Laavor et HaKir – Through the Wall –  A travers le mur Film de Rama Burshtein Oct. 2016   – 110 minutes Michal Drimer, 32 ans, est l’héroïne impertinente du deuxième long métrage de Rama Burshtein, cinéaste orthodoxe (son premier film  ‘Le coeur a ses raisons‘(…)