enfants d’Israël

Un poème de Bialik pour une famille assassinée

Comme une chape de plomb, aujourd’hui sur Israël. Comment comprendre qu’on puisse égorger un enfant dans son sommeil? Mon amie Esther Orner m’a parlé du poème  que  Bialik avait écrit après le pogrom de Kichinev en 1903. Je crois qu’il convient tout à fait aujourd’hui. Tuerie Cieux, implorez grâce pour moi ! S’il y a(…)

Israël l’été, les enfants à la clé

Cet article est paru en juin 2009 dans Contact J, le mensuel d’expression du judaïsme belge. Israël l’été, les enfants à la clé Que font les enfants israéliens pendant les vacances quand leurs parents travaillent? J’ai posé la question à Carmela Shamir, la Directrice-adjointe du Département Amérique du Nord au Ministère des Affaires étrangères et(…)

Déguisements de Pourim à Tel Aviv, hier et aujourd’hui

Ce matin, c’était enfin le grand jour. Pourim à l’école. Le Pourim officiel commence samedi soir après Shabbat avec la lecture de la Meguilah mais pour les enfants d’Israël, la fête, c’est lorsqu’ils arrivent à l’école déguisés. Anaël, cette année, a voulu être une carte à jouer, la Dame de Coeur. Charles et elle sont(…)