Cinéma israélien

Bird in the room, un documentaire sur la poétesse israélienne Tirtsa Atar

La chronique cinéma israélien de Brigitte C.   Tirtsa Atar – Bird in the room  (Tsipor beHeder) תרצה אתר – ציפור בחדר–   Film documentaire d’Ari Davidovich 2015, 60 minutes Prix du Jury au Festival de Haïfa  2015 Le film s’ouvre sur une vue panoramique de Tel Aviv, blanche, blanche sous le ciel d’un bleu cobalt(…)

Wedding doll, un film israélien de Nitzan Giladi

La chronique cinéma israélien de Brigitte C.   Hatouna  meniar – The Wedding Doll – Un film de Nitsan Guiladi, 2015    –    82 minutes Hagit,  24 ans, l’héroïne du film, souffre d’un léger retard mental. Elle vit avec sa mère divorcée à Mitzpe Ramon, localité perchée dans les montagnes du désert. Elle travaille dans une fabrique(…)

Mr Gaga, sur les pas d’Ohad Naharin

Nous retrouvons avec plaisir notre chroniqueuse cinéma israélien  Brigitte C. à propos de MISTER GAGA, sur les pas d’Ohad Naharin un film documentaire de Tomer Heymann et comme elle, je suis enthousiaste ! Mister Gaga film documentaire de Tomer Heyman Israël  2015   –   70 minutes Mister Gaga, parce que Ohad Naharin,  personnage et sujet du film, a inventé un(…)

Une histoire d’amour et de ténèbres, le film de Natalie Portman d’après Amos Oz

C’est indéniable, le film est lent et trop cérébral. C’est clair, c’est un film trop appliqué. C’est sûr, la voix-off et les violons poussent peut-être trop le trait. C’est vrai le choix de ce filtre grisâtre n’est peut-être pas judicieux. C’est possible, Nathalie Portman a été trop ambitieuse pour un premier film. C’est évident, on(…)