En marchant

A la recherche de Brouria dans Nahalat Itshak

Pour lire toutes les marches du projet Tel Aviv, en marchant, en écrivant Lors de ma dernière promenade dans le Kerem Hateimanim et en passant dans la rue Rabbi Méir, je me demandais si la femme de ce rabbin, Brouria, une érudite du Talmud, avait droit elle-aussi à sa rue à Tel Aviv. Je l’ai trouvée(…)

Des ruelles aux noms de rabbins

Pour lire toutes les marches du projet Tel Aviv, en marchant, en écrivant Après une longue interruption, nouvelle promenade dans mon quartier, le Kerem HaTeimanim, le Vignoble des Yéménites. Au programme : beaucoup de rabbins. Point de départ, la rue qui commence juste en face du fameux restaurant de Rina et Zachariah au 22 de la(…)

De la place Masarik à la reine Esther

Pour lire toutes les marches du projet Tel Aviv, en marchant, en écrivant La place Masarik porte le nom de Tomas Garrigue Masarik (1850-1937) qui fut premier Président de la Tchécoslovaquie, de 1918 à 1935. C’était un amoureux de la démocratie et de sa femme à laquelle il a emprunté le nom de Garrigue, qui fleure(…)

Peintres juifs et ressouvenir

A propos du projet Tel Aviv, en marchant, en écrivant Rue David Bloch au coin de la rue Arlozoroff.  David Bloch est originaire de Motol en Biélorussie comme d’ailleurs le premier Président de l’Etat d’Israël, Haïm Weizmann. Il contribua à la création de la Histadrout, le syndicat des travailleurs. Je découvre qu’il a été le second(…)

Guéoula – Tchernichovsky

A propos du projet Tel Aviv, en marchant, en écrivant Et voilà que le doute me reprend. A quoi bon errer dans les rues de Tel Aviv pour écrire des chroniques historico-géographico-touristiques ? Cela doit être le syndrome de la trentième promenade. Je sais, le doute, c’est le diable. Le doute alimenté par les forces(…)