en écrivant

Autour de la Gymnasia Herzliya, promenade studieuse

Coin d’Ibn Gvirol et de la rue Jabotinsky. Un graffiti de Rami Méiri de 1985 : une jeune femme en débardeur se penche à la fenêtre pour étendre un jean immense. Le temps a écaillé la peinture de la façade de la maison et le jean est en lambeaux.  Je continue sur la rue Jabotinsky et(…)

Kyriat HaMelacha, de l’artisanat à l’art

Kyriat Hamelacha dans le Sud de Tel Aviv est un quartier délimité par la rue Shoken à l’Ouest, Derech Kibboutz Galouyot au Sud, Sderot Har Zion à l’Est et la rue HaAmal au Nord. Rues HaMeretz, HaMifal, HaTnoufa, des noms de rues qui mettent en évidence le rôle productif de cet endroit puisqu’il s’agit de(…)

KiKar HaBima, l’acropole de Tel Aviv

Je reprends ma « déambulation citadine ». Cette fois-ci, je vais tourner en rond sur une place carrée ! Cela m’amuse que le mot kikar,  place en hébreu rappelle le cercle alors qu’il devient square en anglais, carré ! Le nom officiel de la place que tout le monde appelle Kikar Habima du nom du Théâtre national d’Israël (qui(…)

Petits et grands bonheurs dans la vie d’une blogueuse

La vie de blogueuse offre de nombreux petits bonheurs, une modeste notoriété, le plaisir immédiat de se savoir lu en consultant Google Analytics, beaucoup d’amis virtuels, des invitations à toutes sortes d’événements intéressants. Pourtant, ce n’est pas toujours simple, il y faut de l’endurance et de la persévérance, ne pas hésiter à se dévoiler et(…)

En marchant, en écrivant : D’un cimetière à l’autre

Pour lire toutes les marches du projet Tel Aviv, en marchant, en écrivant Me voilà de nouveau loin de mes quartiers habituels. Lors de ma dernière promenade, Pinèdes et orangeraies dans la ville, j’ai contourné l’Eglise de l’apôtre Pierre et de Tabitha-la-Juste. On peut la visiter du vendredi au dimanche. Trop curieuse, je voulais voir ce(…)

Pinèdes et orangeraies dans la ville

Pour lire toutes les marches du projet Tel Aviv, en marchant, en écrivant C’est l’aventure ! Me voilà en terrain inconnu dans ma ville. Je descends du bus 19 en direction de Holon à l’arrêt Tel Giborim, à l’intersection de Zvi Preigerson. Je suis accueillie par une barre de shikounim délabrés, ce sont les HLM locaux,(…)