En marchant

On dirait la rue Sheinkin

J’ai, une première fois, fait cette promenade, rue Sheinkin, le 7 juillet 2014 avec l’intention de la rédiger les jours d’après. Mais la situation s’est détériorée et les promenades ont laissé place aux chroniques de la vie sous les missiles. Après une semaine dans le cessez-le-feu « illimité », j’ai refait la promenade. J’ai dérogé à mes(…)

En marchant, en écrivant : la rue Bialik

En marchant, en écrivant : la rue Bialik

A propos du projet Tel Aviv, en marchant, en écrivant Me voici dans la rue Bialik où Hayim Nahman Bialik, le poète de la langue hébraïque, le précurseur de la vie culturelle de Tel Aviv, construit sa maison en 1924. Fait très rare la rue sera baptisée par Méir Dizengoff en présence du poète national, c’est ainsi qu’on(…)

En marchant, en écrivant : Allenby, d’une place à l’autre

En marchant, en écrivant : Allenby, d’une place à l’autre

A sa création en 1911, la rue Allenby s’est d’abord appelée la Route vers la mer. En 1918, les habitants de la ville décidèrent d’honorer la victoire du Général Allenby et des forces britanniques sur les Turcs en lui donnant son nom. C’est une artère populaire et bruyante avec une circulation soutenue – surtout des bus(…)

En marchant, en écrivant : Un petit bout de boulevard

En marchant, en écrivant : Un petit bout de boulevard

A propos du projet Tel Aviv, en marchant, en écrivant Ma promenade commence au numéro « Un » du Boulevard Rothschild, à mon avis, l’une des tours les plus réussies de ces dernières années, verre et acier, bleu et blanc. Sur cette portion du boulevard tout juste réouverte au public et totalement piétonnière, un damier noir et(…)