12 versions de la chanson Jérusalem d’or

WhatsAppEmailPrintPartagez

La chanson “Jérusalem d’or et de lumière”,  Yeroushalaïm shel zahav, ירושלים של זהב écrite par Naomi Shemer est devenue plus qu’un hymne, une prière.

1. La première version interprétée par Shuli Natan

2. Yaffa Yarkoni l’interprète en 1968 à Paris

3. Ofra Hazalors du cinquantième anniversaire de l’Etat d’Israël

4.Rita

5. En choeur, Ilanit, Arik Lavie, Ofra Haza, Yoram Gaon et la chorale Pina bEmek 

6. Avec une touche orientale, Amir Benayoun

7. Dans une version rock, HaYehoudim ‘היהודים’

8. Meïr Ariel, Jérusalem de fer מאיר אריאל – ירושלים של ברזל

Peu après la Guerre des Six jours, le chanteur israélien Meïr Ariel, alors jeune parachutiste qui avait lui-même participé aux combats, remplace le mot or par le mot fer et modifie toutes les paroles: Jérusalem de fer, de plomb et de deuil pour mettre en évidence la dureté de la guerre et le lourd prix à payer.


Cette chanson a aussi été souvent traduite:

9. En français

interprétée en 1968 par Rika Zaraï qui est née à Jérusalem 

10. Une interprétation en anglais de Demis Roussos avec quelques changements dans la mélodie

11. En russe

12. En espagnol

Naomi Shemer a reconnu à la fin de sa vie s’être inspirée des motifs d’une chanson populaire basque.

Pour ceux qui lisent l’hébreu une liste plus complète de 18 interprétations de la chanson “Jérusalem d’Or” dans l’excellent blog

Oneg Shabbat

Denis Kassel me signale aussi la traduction de la chanson Jérusalem d’or et de lumière par Les Compagnons de la Chanson