Nous avons survécu à Pharaon

WhatsAppEmailPrintPartagez

Voilà un mois de février qui ne s’annonce pas très kef. Je pourrais me complaire à écrire une longue liste où j’énumèrerai les problèmes actuels d’Israël et je pourrais y ajouter sans complexe mes désagréments personnels.  Pourtant, par association, la situation en Egypte m’a fait penser à une chanson de Meïr Ariel intitulée: Nous avons survécu à  Pharaon.Meïr Ariel était un chanteur incontournable de la scène musicale israélienne jusqu’à sa disparition prématurée en 1999.  Ses textes sont tout à la fois poétiques, humoristiques et provocateurs. Il n’a pas perdu de son actualité car ses chansons sont souvent reprises par la nouvelle génération de chanteurs israéliens comme Shuli Rand et Barry Sacharof.

Après une énumération de situations difficiles avec les impots, l’eau, l’ordinateur, le distributeur de billets, le répondeur, La phrase-clé de la chanson  est: Nous avons survécu à Pharaon, nous survivrons à cela aussi. עברנו את פרעה נעבור גם את זה

Cette phrase  est l’équivalent du français en avoir vu d’autres et reflète bien la mentalité israélienne.

Voici un enregistrement de son dernier concert à Tel Aviv en 1999.