Galim ou surfer à Tel Aviv

WhatsAppEmailPrintPartagez

Ceci est un billet que j’ai écrit l’été 2010 et que je remets à jour car neuf ans après, Anaël, ma Sabra, ma Surfeuse, a terminé l’armée et pour financer son grand voyage d’après l’armée, elle donne des cours de surf chez Galim, le club qui l’a vu grandir.

En juillet et en août, les vagues de la Méditerranée sur les côtes d’Israël prennent un petit air hawaïen. Pourquoi ne pas en profiter pour s’initier aux plaisirs du surf ?

Galim Surf existe depuis seize ans et organise des stages pour les enfants. 5 enfants par professeurs. A partir de 7 ans et même plus jeune, à condition que l’enfant sache nager. L’équipement est fourni. Certains animateurs parlent le français. C’est là que pendant toute l’année Anaël, ma Sabra, ma Surfeuse, s’entraîne.

C’est un endroit formidable où règne une vraie ambiance de surf. On y apprend à surfer, à prendre la vague mais aussi à surmonter ses peurs et à persévérer. On y forme aussi des championnes comme Anat Lelior qui va représenter Israël aux Jeux Olympiques (c’est la première fois que le surf est une discipline olympique).

Galim Surf se trouve près de la plage Gordon.

Renseignements 03-5175557

Pour les pros, consultez l’état des vagues online.

Galim veut dire Vagues en hébreu. Certaines leçons peuvent être données en français.

Et pour se mettre dans l’ambiance une chanson devenue un classique du répertoire israélien.

Dani Sanderson chante Moi et mon surf,
הגלשן שלי