Arik Einstein et Shlomo Artzi, un duo exceptionnel

WhatsAppEmailPrintPartagez

 

 

arikeinstein shlomoartziJe pourrais vous parler d’Arik Einstein et de Shlomo Artzi, ces monuments de la chanson israélienne. Je pourrais traduire les paroles. Je pourrais vous dire dans quelles circonstances, la chanson est écrite. Je pourrais vous traduire la première phrase: Bonjour à ceux qui sont à la maison, à ceux qui sont en voiture, à ceux qui sont sur le chemin de la plage. Malgré la menace iranienne et le prix du cottage, notre coeur bat encore, nous sommes vivants. Alors, bonne journée!

La chanson s’appelle « חוזרים הביתה » On rentre à la maison et elle est dorénavant l’hymne de Kef Israël parce qu’elle parle de tout ce que j’aime. Elle parle des instants de bonheur à préserver. Elle parle d’optimisme. Elle se demande si il est possible de vivre dans une bulle. Elle dit que tout va aller bien. Elle met en musique ce que je ressens quand assise les pieds dans le sable par une magnifique journée d’hiver ensoleillée, je regarde la mer et m’étonne de la beauté du monde tout en discutant avec Charles si on devrait faire des provisions et examiner si tout est en ordre dans l’abri de notre immeuble.

Merci à mon Dan