Le retour de Gilad Shalit en Israël

WhatsAppEmailPrintPartagez

Depuis sept heures du matin, je suis devant la télé ce 18 octobre 2011. J’attends comme tout Israël Guilad Shalit. Je zappe d’une chaîne israélienne à l’autre. C’est insupportable. Une information donnée est immédiatement démentie puis retransmise à nouveau par d’autres sources. Pour faire passer le temps, je repasse devant la télé. Et enfin la première image! Je tremble comme une feuille mais je n’oublie pas mes réflexes de blogueuse et je prends en photo la télé que je poste sur la page Facebook de Kef Israël

 

Première photo de Gilad Shalit encore en Egypte

Il est vivant, il marche.

Quelques instants, il parle sur la télévision égyptienne. Ce n’est pas une interview, c’est de la torture en direct. Je suis heureuse de le voir vivant, respirant, parlant, intelligent et j’ai envie d’hurler à la journaliste: Laissez-le tranquille.

 

Le soulagement est venu lorsque Gilad Shalit a passé la frontière et s’est retrouvé à la maison en Israël

 

Premiers pas en Israël

Au moment où Gilad Shalit a été kidnappé, deux jeunes Israéliens ont été tués, Hanan Barak et Pavel Slocker. J’ai une pensée émue pour leurs parents. J’avais entendu  à la radio une interview très émouvante du père de Hanan Barak qui confiait que pour lui le décompte des jours que Gilad passait en captivité était pour lui, le décompte des jours passés depuis la mort de son fils. Un décompte insoutenable.

Après 1941 jours et cinq heures, Gilad Shalit est enfin à la maison. Le sourire de Guilad Shalit au téléphone avec ses parents

Le sourire de Guilad

Je n’arrive pas à me détacher de la télé.

Je me dis qu’Israël n’a pas connu d’émotion pareille depuis le retour des otages d’Entebbe.

Au soulagement succède l’inquiétude. Gilad Shalit est très pâle, très maigre , clairement sous-alimenté et très faible. Il s’est senti mal dans l’hélicoptère.  Il est 14h30 et ce n’est plus si sûr qu’il puisse rentrer à la maison, dans le nord d’Israël, à Mitspé Ella. Il devra peut-être être hospitalisé.

Je n’arrive pas à me détacher de l’écran alors que je devrais aller au Souk HaCarmel faire mes courses pour la fête de Simhat Torah demai soir.

15h15 C’est officiel. Gilad Shalit ne sera pas hospitalisé. Il peut rentrer chez lui.

16h16 L’hélicoptère vient de décoller.

17h05 Gilad Shalit vient de rentrer chez lui.

On a tellement eu peur qu’il ne revienne pas vivant. Il est là. Souhaitons lui la meilleure vie possible et le calme au sein de sa famille.

Le prix à payer a été énorme, 1027 terroristes contre 1 soldat. Je pense aux familles des victimes du terrorisme en Israël. Mais aujourd’hui, tous les parents d’Israël ont la certitude que leur pays fera tout pour récupérer leur enfant s’il est fait prisonnier.

Arik Einstein a composé une magnifique chanson en l’honneur de Gilad Shalit, Maintenant que tu es là. A la fin de la chanson, Arik Einstein dit: Ah! Quel Kef que tu sois là!