Precious life, un documentaire israélien

WhatsAppEmailPrintPartagez

Hier soir, grâce à mon amie Marion, j’ai assisté à la projection du documentaire de Shlomi Eldar, Precious life, חיים יקרים dans le cadre du Festival  de film de Jérusalem à la cinémathèque de Jérusalem qui se déroule du 8 au 17 juillet.

Precious life est un film qui parle de courage.

פוסטר הסרט “חיים יקרים“

Mohammad a quatre mois. Il est malade, il vit à Gaza. Hospitalisé à l’hôpital Tel-HaShomer près de Tel Aviv, il a besoin d’une opération qui coûte 55 000 dollars. Grâce à un reportage et un appel à la télévision israélienne de Shlomi Eldar, un Israélien juif qui a perdu son fils à l’armée, donne l’argent pour l’opération à condition de rester anonyme, -un acte courageux.

Shlomi Eldar a d’abord filmé Mohamed et sa famille pour lui-même. Puis il a rencontré Ehud Bleiberg, un producteur israélien qui a à son actif plus de 27 films de fiction et notamment La Visite de la Fanfare, qui a accepté de produire le film, son premier film documentaire. Parce que c’est un homme courageux.

Shlomi Eldar filme alors la vie de cet enfant et de sa famille à l’hôpital. Il ne se cache pas derrière sa caméra mais devient partie prenante du film. Il suit le docteur Raz Somech. Il sait mettre en évidence les contradictions de la mère Raida, son courage, ses peurs, son ambivalence. J’ai pleuré, je me suis fâchée, j’ai éprouvé de l’empathie pour cette mère.

C’est émouvant, c’est compliqué, c’est déstabilisant, cela fait réfléchir, c’est au-delà de la politique. C’est sur le courage de ceux qui choisissent la vie.

La musique (magnifique)  est de Yehuda Poliker.

Le film est en compétition dans la catégorie documentaire. J’espère qu’il remportera le prix et beaucoup d’autres prix dans d’autres compétitions internationales….s’il n’est pas boycotté parce qu’israélien.

Pour en savoir plus, lire l’article en anglais, Saving Mohammed Abu Mustafa