Le retour d’Herzl en Israël

2 articles par semaine en dix ans! soutenez Kef Israël avec un don:

WhatsAppEmailPrintPartagez
קובץ:Herzl-Lod.jpg

Arrivée à Lod à bord d’un avion El Al

Herzl est mort le 3 juillet 1904. Dans son testament, Herzl avait demandé à être enterré en Palestine lorsque le peuple juif aurait un pays. En août 1949, 45 ans après sa mort et alors qu’Israël a seulement un an, son souhait est réalisé par le jeune Etat, conscient de sa dette envers l’initiateur du sionisme politique. Ses restes sont transportés (ainsi que ceux de ses parents et de sa soeur) de Vienne à Tel Aviv où la population lui rend hommage une nuit durant.

Puis le cercueil prend la même route que Benyamin Herzl avait emprunté en 1898, lors de son unique visite en Palestine, alors province de l’Empire ottoman, pour arriver à Jérusalem. Il est enterré sur le Mont qui porte désormais son nom, le Mont Herzl. Pas de discours mais un Kaddish et la prière El Maleh Rahamim. Des représentants de toutes les villes et les villages d’Israël jettent une poignée de terre.
Pour l’occasion, un film en noir et blanc: le retour des cendres de Herzl en Israël

 

 

     

Soutenez Kef Israël