Les enfants sans ombre

WhatsAppEmailPrintPartagez

Les enfants sans ombre est un documentaire sur un enfant caché en Belgique, Shaul Harel. Pendant la projection vendredi dernier, à Beth Hatfutsoth, le Musée du peuple juif,  je n’ai pensé qu’à un autre enfant caché qui nous a quitté cette année, mon beau-père Léon Péguine et j’ai beaucoup pleuré.

Dans ce film, l’histoire  de Shaul Harel rejoint l’histoire de tous les enfants cachés. Quand un film qui décrit une histoire particulière touche à l’universel, un créateur a atteint son but. Sans pathos, par petites touches, on suit Charlie Hilsberg, enfant caché à l’âge de 5 ans, en 1942 en Belgique, devenu le professeur Shaul Harel, un éminent neuro-pédiatre israélien. Shaul Harel, est de retour à Bruxelles, devant les portes des maisons où il a été caché et raconte, grâce au témoignage de sa soeur Regina plus âgée que lui, à ses filles et à ses petits-enfants.

Les enfants sans ombre

Dans la salle se trouvaient Bernard Balteau, le réalisateur, Luc Dardenne et des membres de sa maison de production Dérives, Shaul Harel et sa famille,  Ziegi Hirsch, Andrée Geulen, Juste parmi les Nations, l’Ambassadeur de Belgique en Israël, Bénédicte Frankinet, Jerry Rubin, président de l’association des Enfants cachés,  Robert Fuks et d’autres enfants cachés. Je ne peux les citer tous mais j’ai rarement eu l’impression d’être entourée d’autant de menschs.

Andrée Geulen et Luc Dardenne

Andrée Geulen et Luc Dardenne

Projection Mardi 4 novembre, 20h à Wolubilis 251, Avenue Paul Hymans 1200 Woluwe-Saint-Lambert Projection suivie d’une rencontre avec Bernard Balteau et Shaul Harel

Réservation indispensable avant le 30 octobre Fax 04/324 66 98 Email : derives@skynet.be

Diffusion Mercredi 11 novembre 2009 à 23h sur La Une (RTBF)

Si vous n’êtes pas en Belgique, vous pouvez commander le DVD en vous adressant à derives@skynet.be

Bernard Balteau a aussi réalisé le documentaire Un simple maillon sur Andrée Geulen

Lire aussi Les visages du XXième convoi à Bruxelles