Les sables colorés du Néguev

WhatsAppEmailPrintPartagez
Sables colorés du Néguev

Sables colorés du Néguev

Rien de mieux qu’une virée dans le désert du Néguev pour se dépayser. Emmenez les enfants  au Grand Cratère,  (המכתש הגדול). Attention, avant le voyage, munissez-vous de petites bouteilles vides.

Partez vers le sud. Dépassez Beer Sheva puis rentrez dans Yeruham et continuez tout droit sur la route qui descend vers le cratère. La vue est tout simplement époustouflante.

Arrêtez-vous au bord de la route,  marchez quelques mètres et les sables colorés sont là: beige, jaune, blanc, gris, rose, mauve, toute une palette étonnante.

Sarah, Anaël et Noam ont adoré gambader sur la montagne à la recherche d’une nouvelle nuance de sable.

Une fois les bouteilles pleines, si comme nous, vous vous apercevez que vous n’avez pas de bouchons pour les fermer mais que par contre vous avez des bougies dans la voiture parce que c’est Hanoucca, vous pouvez avoir recours à la solution spécial Hanoucca de Diana: sceller les bouteilles avec une bougie fondue. On peut aussi envisager, comme l’a suggéré Sarah,  8 petites bouteilles de sable coloré surmontées de 8 bougies pour Hanoucca.

Précisions pour les amateurs de géologie: Le Machtesh HaGadol, le Grand Cratère n’est pas le plus grand des cinq cratères du Néguev. Mais, le Grand Cratère a été découvert avant celui de Mitspe Ramon et a donc a gardé son nom de Grand. Il ne s’agit pas de cratères d’anciens volcans ou encore de cratères provoqués par le choc de météorites  mais de cirques d’érosion karstique. La montagne s’effondre sur elle-même parce que les roches dont elle est constituée sont molles (principalement dolomies et calcaires).