Pourim à Jérusalem

WhatsAppEmailPrintPartagez

Un nouvel article de ma correspondante à Jérusalem, Sarah AsturOn célèbre la fête de Pourim le soir du 14 adar au soir du 15 adar.  Les habitants des villes fortifiées à l’époque de Josué célèbrent le Pourim de Suse, le Shushan Pourim le soir du du 15 Adar au soir du 16 adar.

Pourim est dans l’air, Pourim est dans la rue! Jérusalem en devient plus légère, Ben Yehouda, la rue piétonne fourmille de Mickey Mouse, Dracula, Schtroumf et j’en passe…

©Sarah Astur

 

Mais ce que j’ai vraiment envie de capter, c’est l’ambiance à Mea Shearim. Pour cela, pas le choix: déguisement obligatoire. Je troque mon jean habituel pour une tenue Kasher Lamehadrin: robe noire, collants noirs opaques (70 deniers !).

Mea Shearim bruisse, vibre. Des enfants déguisés, chargés de Mishloakh Manot déboulent de toutes les ruelles du quartier. Des notes de couleurs bien inhabituelles ici où le noir domine. C’est un autre imaginaire qui s’expose! Les mères, les soeurs ont oeuvré pour préparer ces déguisements faits ou peints « maison »… Pour les garçons, les héros sont les Admor (Rabbi Hassidiques), les Scribes (Sofer Stam) et pour les filles… oui bien sûr  la Reine Esther – éternellement placée en tête du Hit-Parade.

©Sarah Astur

Certains déguisements exigent réflexion. Des filles Fleishik ou Milchik – viande ou lait évoquant le commandement de séparation des aliments lactés et carnés, symbolisé par les couleurs rouge et bleu.

©Sarah Astur

Ou encore cet enfant portant un nid sur la tête avec des oeufs et des oisillons et sur le dos une échelle… Mystère! C’est l’illustration du verset biblique: Quand un nid d’oiseau surgira en face de toi sur la route, sur tout arbre ou sur terre, oisillons et oeufs, la mère accroupie sur les oisillons ou sur les oeufs, tu ne prendras pas la mère sur les fils. Tu renverras, tu renverras la mère et tu prendras pour toi les fils, pour que ce soit bien pour toi. Prolonge les jours !

כב,ו כִּי יִקָּרֵא קַן-צִפּוֹר לְפָנֶיךָ בַּדֶּרֶךְ בְּכָל-עֵץ אוֹ עַל-הָאָרֶץ, אֶפְרֹחִים אוֹ בֵיצִים, וְהָאֵם רֹבֶצֶת עַל-הָאֶפְרֹחִים, אוֹ עַל-הַבֵּיצִים–לֹא-תִקַּח הָאֵם, עַל-הַבָּנִים.  כב,ז שַׁלֵּחַ תְּשַׁלַּח אֶת-הָאֵם, וְאֶת-הַבָּנִים תִּקַּח-לָךְ, לְמַעַן יִיטַב לָךְ, וְהַאֲרַכְתָּ יָמִים.

Elémentaire mon cher Rabbi Watson!

©Sarah Astur