L’histoire de QassamCount

WhatsAppEmailPrintPartagez

L’article qui suit est une traduction du premier billet posté en anglais sur le blog de mon fils.

Le 21 décembre 2008, j’ai créé un flux Twitter pour rendre compte de chaque Qassam qui touchait Israël. L’accueil fut positif dans la communauté Twitter israélienne. En 3 jours, 600 personnes suivaient QassamCount. Le principe simple de QassamCount, faire connaître en temps réel le nombre des Qassams et autres roquettes tirées sur Israël a eu un effet immédiat et a participé aux efforts des relations publiques israéliennes sur Twitter.

Qassamcount a en fait servi de colonne vertébrale factuelle, donnant  à d’autres initiatives comme par exemple à HelpUsWin une référence factuelle sur laquelle s’appuyer à propos de  l’opération Plomb fondu.

Alors que le flux QassamCount sur Tweeter gagnait en popularité, j’ai pensé qu’il était nécessaire d’atteindre un plus grand public afin d’avoir un impact plus global. A ce moment, j’ai construit avec Arik Fraimovich une application sur Facebook. QassamCount sur Facebook a permis aux utilisateurs de léguer leur statut de profil et de relayer à leurs amis des informations sur les tirs de Qassam sur Israël.

Nous avons lancé l’application le 1er janvier 2009.

Très rapidement, QassamCount sur Facebook est devenu viral, atteignant les 1000 utilisateurs en 24 heures.

Cette croissance n’a fait que s’amplifier et à la date du 20 janvier 2009, on dénombrait 73,000 statuts offerts. Nous estimons que 5 à 10 millions de personnes de 187 pays différents ont lu leur mises à jour de QassamCount.

Les pays les plus actifs sont les USA (44%), Israel (19%), le Canada (6.5%),  la France (6.2%), et la Grande-Bretagne (5.9%).

QassamCount est devenue une référence. De nombreuses personnes n’avaient jamais entendu parler des Qassams tirés sur Israël par le Hamas. L’application sur Facebook a réussi à contourner les filtres des médias traditionnels, atteignant un large public et le sensibilisant aux raisons qui ont mené à l’opération militaire israélienne.

Des centaines de blogs ont écrit sur QassamCount. Beaucoup d’articles de presse aussi, ce qui a eu pour effet d’augmenter encore plus la prise de conscience des tirs de Qassams.

Des reportages sur FOXnews, CNN, Marianne2.fr, LA times, El Paisla plupart des publications majeures d’Israël ainsi que sur quelques autres publications juives.

Je remercie les 73 000 personnes qui en donnant leur satut, en léguant une partie de leur propriété virtuelle  ont sensibilisé des millions de personnes et ont aidé à améliorer l’image d’Israël dans le monde.

Pour moi, QassamCount a été un projet fascinant à mettre en place. J’espère qu’il ne devra plus jamais être utilisé.

Dan Peguine