Ovadia Hamama

Un supplément d’âme pour ces quatre chansons israéliennes

Un supplément d’âme pour ces quatre chansons israéliennes

Voici quatre nouvelles chansons israéliennes qui m’ont particulièrement touchée, de celles qui vous donnent la chair de poule. Amir Dadon et Shuli Rand chantent « Entre sacré et profane », בין קודש לחול 2. Hanan Ben-Ari pour One family, une organisation qui aide les victimes du terrorisme et leur famille. La chanson s’appelle « Champion du monde », עלןף(…)

Ana Be Coah, אנא בכח, à la synagogue et à la radio

Ana Becoah אנא בכח est un poème attribué au Rabbi Nechunia Ben Hakana, un Tanna, un sage ayant vécu dans la seconde moitié du Ier siècle de notre ère. Ce piyut a été ajouté à la liturgie de la synagogue. Il est composé de 7 lignes de chacune 6 mots. D’après la tradition kabbalistique, les(…)