La Chutspah de Tel Aviv et de son université

WhatsAppEmailPrintPartagez

La vidéo qui accompagne la campagne de recrutement de dons pour l’Université de Tel Aviv est très réussie et met en avant la notion de chutspah, חוצפה, un terme assez difficile à traduire. La chutspah, c’est l’audace, le culot, l’impertinence, le toupet, l’impudence, l’aplomb, l’insolence. Mais c’est aussi le sans-gêne, l’impolitesse et l’absence de limites.

C’est le fait d’oser sans avoir peur des conséquences et des jugements.

« Tel Aviv, merci pour ta Chutspah, pour la douce musique des matkot à la plage, pour tes trottinettes électriques qui roulent partout -elles ne devraient pas-, pour servir de la salade sans assiette.

Et oui à Tel Aviv, tout le monde se sent à la maison, partout.

Toi seule, as pu créer une application qui fasse travailler les conducteurs pour toi.

Et la véritable choutspah, ce qui avait commencé sur une dune, est maintenant classé premier au monde pour le nombre de start-up par habitant.

Merci à l’Université de Tel Aviv de présenter le meilleur de la choutspah israélienne, merci de penser que vous pouvez combattre Alzheimer en mettant un cerveau sur une puce, merci de combattre la faim dans le monde, d’utiliser l’intelligence artificielle pour décoder la Bible. Comment avez-vous imprimé en 3D un coeur humain et… réussi. Comment avez-vous réussi à être classée parmi les premières dix universités au monde à former des fondateurs de start-up ?

Soyez partie prenante de la prochaine choutspah, soyez partie prenante de la prochaine grande idée !

Merci à l’Université de Tel Aviv de former des étudiants entrepreneurs qui changent les règles du jeu. Merci d’investir dans le monde de demain.

Pour en savoir plus sur l’université de Tel Aviv en français, consultez le site des Amis français de l’université de Tel Aviv ou leur page Facebook