Une bouture du marronnier d’Anne Franck à Yad Vashem

WhatsAppEmailPrintPartagez

Depuis que j’ai lu le magnifique livre d’Irène Janca-Cohen, Les arbres pleurent aussi, je suis particulièrement sensible aux tribulations du marronnier qui se trouvait devant la maison d’Anne Franck à Amsterdam. J’ai été attristée lorsque j’ai appris que le marronnier, âgé de 170 ans et malade, n’avait pas résisté à la tempête de 2010. Le marronnier apparait à plusieurs reprises dans le Journal d‘Anne Frank:

13 mai 1944: Notre marronnier est totalement en fleur ; de haut en bas, il est bourré de feuilles et beaucoup plus beau que l’an dernier.

Des boutures de cet arbre ont été envoyées dans différents lieux de mémoire pour y être replantées. Ce lundi 26 mars, l’une des boutures a été replantée à Yad Vashem à Jérusalem près du Mémorial des Enfants. Etait présente, Hanna Pick, rescapée de la Shoah et amie d’enfance d’Anne Franck.

 

Hanna Pick arrose une bouture du marronnier d'Anne FranckPhoto: Yad Vashem

Source Yad Vashem