Huit versions du Kol Nidré

WhatsAppEmailPrintPartagez

 


Kol Nidrei en araméen dans le  livre de prières, le Mahzor de Nuremberg, 1331

Kol Nidrei, Tous les voeux,  כל נדרי est une déclaration chantée la veille de Yom Kippour qui annule les voeux prononcés pendant l’année écoulée. Cette prière dont l’origine est incertaine a été trés controversée mais s’est finalement imposée comme l’un des symboles de Yom Kippour, le jour du Pardon. Je remercie l’écrivaine Chochana Boukhobza qui a réuni pour Kef Israël cette compilation de Kol Nidre.

  • En 1923, Pablo Casals joue la composition de Max Bruch
  • En 1927,  dans Le chanteur de jazz, le premier film parlant
  • Une version de 1939 dans un film yiddish
  • Le Kol Nidrei de Max Bruch avec Jacqueline du Pré au violoncelle
  • Shlomo Carlebach en 1971

 

 

  • Un Kol Nidrei de 2007
  • Une version avec le rite marocain de 2009

Soyez tous inscrits dans le Livre de la Vie.