Pour aider à retrouver les traces d’un psychanalyste juif..

WhatsAppEmailPrintPartagez

Appel à traducteurs bénévoles:

Dans le cadre d’une publication dans la revue « Les Cahiers de la Mémoire contemporaine (Bruxelles) », Fiorella Bassan (Sapienza – Università di Roma) et Thierry Rozenblum (chercheur libre), auteur d’Une Cité si ardente, les Juifs de Liège sous l’Occupation, mènent une recherche passionnante sur la vie du Dr Ernst Paul HOFFMANN (1891-1944). Ils tentent de reconstituer le parcours de cet éminent psychanalyste, élève de Freud, qui arrive en Belgique en mars 1938 pour y donner une série de conférences et qui y est surpris par l’Anschluss. Commence alors un parcours chaotique qui passera par les camps de Vichy et se terminera en Suisse.

Cette étude s’inscrit dans une double perspective : contextualisation historique et contribution de E. P. Hoffmann dans la diffusion de la pensée freudienne. Ainsi durant son court séjour en Belgique, il devient le psychanalyste qui a officiellement introduit la psychanalyse dans le royaume.

Grâce à l’accès à des fonds d’archives multiples en Suisse, Belgique, Autriche (Vienne), etc. opportunément ouverts à la consultation, la collection s’enrichit de jour en jour MAIS l’essentiel de ces archives sont en allemand et Fiorella et Thierry ne maîtrisent pas la langue.

Comme souvent dans ce type de recherche, ils ne disposent d’aucun subside pour s’offrir la collaboration d’un traducteur. C’est pourquoi ils font appel à des volontaires capables de traduire de l’allemand au français.

Merci d’avance à tous.

Pour contacter Thierry Rozenblum  t.rozenblum@gmail.com

N’hésitez pas à faire passer l’information!

Inconnue et PE Hoffmann, 1914-1918 © AP

La carte d’identité de PE Hoffmann_Bruxelles 1939 © OE