Une cité si ardente-les Juifs de Liège sous l’occupation

Il y a quelques années, j’ai montré à Charles un appel à témoignage: Cherche informations sur le camp de Dannes-Camiers. Dannes-Camiers est le camp de travail dans le nord de la France où avait travaillé mon beau-père Léon Peguine avant d’être transféré à Malines et de là à Auschwitz avec le convoi XVI. Léon avait sauté du train.

C’est ainsi que nous avons fait connaissance de Thierry Rozenblum. Thierry pour les 100 ans de son grand-père Szyme Yosek Rozenblum s’était penché sur son passé et avait découvert qu’il ne savait rien. Alors il a cherché. De document en archives, d’interview en fichier, presque malgré lui, il s’est retrouvé à enquêter sur l’histoire de sa famille et le cercle s’est agrandi, jusqu’à tous les Juifs de la région liègeoise, d’abord pour écrire un article et ensuite pour un livre Une cité si ardente – Les Juifs de Liège sous l’occupation allemande (1940-1944) aux éditions Luc Pire.

 

Grâce à Thierry, nous avons appris plus sur Léon, mais aussi sur Mona, Hermina ses soeurs, sur Haim et Rebecca ses parents qui ne sont pas revenus d’Auschwitz.

Thierry a travaillé 10 ans sur ce projet qui est devenu sa quête. Il y a les Justes qui ont sauvé des Juifs pendant la guerre et il y a ceux qui comme Thierry les sauve de l’oubli.

Le résultat est magnifique. Un livre aéré et rigoureux avec des photos qui montrent la vie de ces hommes et de ces femmes, de ces enfants.

Le livre est accompagné d’un DVD-mémorial: Nizcor,  נזכור Nous nous  souviendrons qui retrace le parcours de chacune des 728 victimes juives de la Shoah dans la région liégeoise.

Thierry Rosenblum donnera au CCLJ à Bruxelles une conférence le mardi 11 mai 2010 à 20h30.