Qu’elles sont belles tes tentes, ô Tel-Aviv!

2 articles par semaine en dix ans! soutenez Kef Israël avec un don:

WhatsAppEmailPrintPartagez

Israël est un pays où la vie est chère et les salaires relativement bas. Cela a commencé par la révolte du cottage, aliment emblématique d’Israël, un appel à boycotter le cottage sur Facebook,  et s’est poursuivi par une initiative personnelle. Un jeune a planté sa tente sur le boulevard Rotschild à Tel-Aviv pour protester contre le prix des appartements. Une autre tente s’est ajouté puis une autre et une autre encore. Ambiance, musique, rencontres. Maintenant, il y a le boulevard Rotschild en dur avec ses beaux bâtiments Bauhaus ou de style éclectique et le bouvard des tentes (on s’est même donné la peine de les numéroter). Leurs habitants vont travailler la journée et réintègrent leurs tentes le soir.  Hier soir, 30 000 personnes ont marché du boulevard  Rothshild à la place du Musée de Tel-Aviv. Un mouvement populaire que beaucoup essaient de récupérer.

Moi, je trouve que c’est une bonne nouvelle. Les Israéliens se mettent à  protester pour leur quotidien en dehors  de leur relation avec leurs voisins. Et puis, décidément, Israël fait bien partie du Moyen-Orient. L’une des banderoles affichait le texte: A Rothshild comme sur la Place Tahrir.

 

En m’inspirant du verset Qu’elles sont belles, tes tentes, ô Jacob! Tes demeures, ô Israël!, Qu’elles sont belles tes tentes, ô Tel-Aviv!

 

Le slogan du mouvement de protestation, c’est Beith zé Ohel ב’ זה אוהל! Une chanson israélienne pour apprendre l’alphabet aux enfants associe la lettre beth ב’ au mot maison baït בית.  Ici le beth devient אוהל une tente.

     

Soutenez Kef Israël