Tel Aviv, la ville arc-en-ciel

WhatsAppEmailPrintPartagez

Hier soir, le samedi 8 août à 20h30, j’étais sur la place Rabin à Tel Aviv pour la manifestation de solidarité avec les familles des victimes de l’attaque d’un centre d’aide à des adolescents homosexuels à Tel-Aviv où Nir Katz (26 ans) et Liz Trobishi (16 ans) ont perdu la vie et 15 autres jeunes ont été blessés. Il y avait une certaine tension car malheureusement le meurtrier court toujours.

Les interventions de politiques comme le maire de Tel Aviv, Ron Huldaï et les ministres de la Culture et de l’Education se mêlaient aux témoignages de personnalités de la communauté homosexuelle et à des intermèdes musicaux. Ninette, Margalit San’ani, Ivri Lieder ont chanté l’amour et Dana International a offert au public un formidable a capella. La présence du président Shimon Peres donnait à la manifestation une dimension supplémentaire, un message officiel de tolérance et d’ouverture. Il a déclaré: Chaque citoyen a le droit d’être celui qu’il veut être.

La place Rabin était bondée. Des jeunes, des vieux, des homos, des familles, des blonds, des religieux, des lesbiennes, des brunes, des étrangers, des transexuels. Toutes les couleurs de l’arc-en-ciel.

Tel Aviv, pas seulement la Ville blanche mais aussi la Ville arc-en-ciel, Tel Aviv, the Rainbow city…