Fruits de la passion pour le Sud d’Israël

WhatsAppEmailPrintPartagez

Dans le hangar 11 du Port de Tel Aviv, aujourd’hui et demain le 12 janvier 2009 de midi à minuit, les commerçants et artisans du Sud du pays vendent leurs marchandises aux habitants de Tel Aviv.

Beaucoup de monde se pressent devant les différents étals pour consommer solidaires.

Fruits de la passion

Fruits de la passion

T-shirts, bougies, bijoux, broches, savons, et bien d’autres choses encore. Tous les produits présentés viennent de la région à portée de Qassams et de roquettes.

Gourmande, comme toujours, j’ai acheté un Cabernet Sauvignon 2006 de Terra Promissa, du chocolat blanc de Kfar Aza, des fromages du kibbutz Be’eri. Et des fruits de la passion, absolument délicieux, qui sont cultivés dans le mochav Tashour par la famille Abrabanel.

Le Moshav Taashour a été fondé en 1953, dans le Néguev entre Netivot et Ofakim, par des olim venant du Maroc. Il doit son nom à un verset biblique Isaïe 41:19

Je placerai dans la campagne aride le cyprès, le platane et le buis

אשים בערבה ברוש, תדהר ותאשור יחדיו

Les Fruits de la passion Passiflora edulis, פסיפלורה sont aussi appelés grenadilles. Ceux que nous avons achetés ont un teint violacé à l’extérieur et des grains bien jaunes à l’intérieur. On coupe le fruit en deux dans le sens de la largeur, on le déguste à l’aide d’une petite cuillère. La consistance est surprenante, des graines un peu visqueuses, mais le goût est divin et le fruit a de grandes qualités sédatives. Tout ce qu’il faut en ce moment!

Tout à fait par hasard le billet d’aujourd’hui de Sarah s’intitule Passion, cela n’a rien à voir puisqu’il s’agit d’une superbe animation sur le thème du tango…