5 chansons de Jacques Brel en hébreu

2 articles par semaine en dix ans! soutenez Kef Israël avec un don:

WhatsAppEmailPrintPartagez

Les Israéliens aiment la chanson française et beaucoup de textes ont été traduits puis interprétés en hébreu, des chansons de Georges Moustaki, de Charles Aznavour, d’Edith Piaf pour n’en citer que quelques-uns.

Voici Cinq chansons de Jacques Brel en hébreu :

  1. Quand on n’a que l’amour écrite en 1956, traduite par Yaakov Shabtai en 1970 אם נדע לאהוב pour une comédie musicale Le monde de Jacques Brel avec Israel Gourion, Ricky Gal, Dani Litani et Aviva Shwartz.

2. Les Dudaïm interprète Les Bourgeois, chanson écrite en 1962 et traduite en hébreu en 1970 par Dan Almagor

3. Les Bonbons, une chanson composée en 1962, chantée par Yossi Banaï qui a interprété de nombreuses chansons de Jacques Brel. J’aime bien ce montage où alternent le français et l’hébreu :

4. Amsterdam, une chanson écrite en 1964, par Dani Litani et par Korin Allal

5. De nouveau Yossi Banaï avec La chanson des vieux amants,  écrite par Jacques Brel avec son pianiste Gérard Jouannest en 1967,  interprétée aussi par Hava Alberstein

Et bien sûr Ne me quitte pas qui a droit à son billet, car j’ai découvert qu’elle avait été interprétée au moins cinq fois !

Jacques Brel s’était produit en Israël en octobre 1965 à l’Alhambra à Jaffa. Cliquez pour lire en hébreu une critique de son passage :

 

     

Soutenez Kef Israël