Amphorae, une cave pastorale dans le Carmel

WhatsAppEmailPrintPartagez

Mon amie Marion est guide et me parle depuis des années d’Amphorae, un petit coin de paradis. La semaine dernière, elle m’y a amenée.

On passe d’abord par Makura, un presse à huile où on peut acheter de l’excellente huile d’olives ; on dépasse un potager biologique où poussent broccolis, choux, artichauts, kale, oignons et autres végétaux (c’est le charmant Shlomo qui nous a guidées). On suit un chemin bordé d’oliviers. On se réjouit du bleu des lupins et de la présence de nombreux papillons et on accède à une belle bâtisse en pierre avec toit de tuiles rouges où se trouve Amphorae, un domaine viticole israélien qui existe depuis plus d’une vingtaine d’années près du moshav Kerem Maharal aux pieds du Carmel.

Nous nous sommes installées sur la terrasse au soleil. Tal, notre guide, nous a servi un plateau de fromages, des olives, des tomates et des poivrons et nous avons commencé la dégustation des vins.  Un pur moment de kef ! Un Cabernet sauvignon, un Chardonnay, un Blanc de Noir, leur MedRed et Rython et pour finir en beauté leur Makura, leur vin d’exception.

Fondée en 2000, la cave appartient aujourd’hui à Vladimir Dubov et au Docteur Yuval Samuel qui partage son temps entre son amour pour les animaux, il est vétérinaire et son amour pour le vin.

Aujourd’hui, c’est Maayan Koschitzky, un vinificateur israélien qui se partage entre la Californie et Amphorae, et Meiram Harel qui a été formé en Bourgogne, qui élaborent le vin.

Malgré son nom, le vin d’Amphorae ne vieillit pas dans des amphores mais dans des fûts de chêne français ! Ce sont d’excellents vins mais assez coûteux.

  • Le vin des caves Amphorae n’est pas casher

On peut s’y rendre pour des dégustations et des tours guidés de la cave. Une boutique, un bel espace pour des événements.

Il est impératif de réserver à l’avance.

Amphorae : 04-9840702