Dimona en 1962, une ville dans le désert du Néguev

WhatsAppEmailPrintPartagez

 

img_6010

Suite au billet de ma chroniqueuse Brigitte C sur le film documentaire de Michal Aviad, Dimona Twist, j’ai recherché des images de Dimona et j’ai retrouvé ce film de 1962 réalisé par Nathan Gross et commandité par la Histadrout, le Syndicat des travailleurs israéliens. Certaines de ces images apparaissent d’ailleurs dans le documentaire. Le film décrit les débuts difficiles de cette ville de développement, qui fut d’abord une maabara, un « camp pour olim » principalement d’Afrique du Nord, sur un ton léger et « humoristique » qui m’a mise assez mal à l’aise. L’acteur Arik Lavi dit le texte qui accompagne les images.

Dimona est située dans le désert du Néguev, une trentaine dekilomètres au Sud de Beer Sheva et 35 kilomètres à l’Ouest de la Mer Morte. Elle a été créée en 1955 par 36 familles d’olim d’Afrique du Nord. En 1962, cette ville de développement comptait 15 000 habitants. Aujourd’hui, grâce à l’alyah russe des années 90, elle en compte 39 000.