Le Poète de Gaza d’Yishaï Sarid

WhatsAppEmailPrintPartagez

Le Poète de Gaza est un roman de Yishaï Sarid, traduit de l’hébreu par Laurence Sendrowicz publié en janvier 2011 dans la collection actes noirs chez Actes Sud. Le titre original en hébreu est Limassol, « לימסול » la ville de Chypre où le drame se dénoue. Parmi les personnages, il y a en effet un poète de Gaza, l’attachant Hani, atteint d’un cancer généralisé.  Dafna, l’amie de Hani, donne des cours d’écriture au narrateur, un agent des services secrets israéliens. On ne connaîtra jamais son identité, ni son nom, ni son prénom mais, au fil de l’histoire, on va découvrir sa personnalité complexe, ses failles et son mal-être. Peu à peu au contact de Dafna et de Hani, il va perdre ses certitudes. L’action se passe au moment où les attentats terroristes étaient monnaie courante en Israël et pose la question éthique: Jusqu’où peut-on aller pour empêcher un attentat terroriste d’avoir lieu? Yishaï Sarid (le fils de Yossi Sarid) a une connaissance pratique de ce genre de questions puisqu’il exerce le métier de procureur.

Un thriller bien ficelé qui se lit d’un trait.