Vélos suspendus de Tel Aviv

WhatsAppEmailPrintPartagez

A vélo, à Tel Aviv, il me semble que le monde m’appartient. Sur la promenade en bord de mer pour aller au travail, je suis la petite reine (!) du monde. Mais un fléau rôde, le vol de vélos. On a volé le beau vélo de Charles en plein jour alors qu’il était bien attaché (le vélo pas Charles quoique…) devant le Palais des Thés sur Dizengoff.  Vélos volés, mêmes lettres. Pour lutter contre ce fléau, les habitants de Tel Aviv n’hésitent pas à monter les étages avec leur vélos, les cages d’escaliers n’étant pas assez sûres et les caves pas toujours disponibles, et à les garder près d’eux. C’est ainsi que si vous flânez le nez en l’air (surtout à Florentine), vous  découvrirez des vélos suspendus. Vélo, à Tel Aviv, c’est aussi l’anagramme de Love! En voici quelques-uns repérés lors de mes promenades… à bicyclette!

Florentine @Kef Israel