Jour de deuil en Israël

WhatsAppEmailPrintPartagez

Hier, j’ai passé un excellent aprés-midi. J’ai pris l’apéro sur ma terrasse avec mon amie Esther Orner, avec Sébastien du blog Manger à Tel Aviv, un ami virtuel sur Facebook et Twitter que je rencontrais pour la première fois, avec Yaël qui me ramenait une Anaël heureuse de l’achat de ses nouvelles Converse avec Sarah. Charles nous a fait un délicieux Thé des Moines, le coucher de soleil était particulièrement réussi. Nous nous sommes réjoui des quelques minuscules gouttes de pluie qui sont tombées. Puis je suis allée vérifier sur mon ordinateur si j’avais des nouvelles réponses à mon Smilblick israélien et j’ai vu la nouvelle: L’avion que pilotait Assaf Ramon, le fils du premier astronaute israélien Ilan Ramon mort dans la tragédie de la navette Columbia, s’est écrasé hier après-midi. Assaf Ramon avait 21 ans.

Depuis, je ne pense qu’à Rona Ramon et aux deux frères et à la soeur d’Assaf. J’ai allumé la télé, regardé les infos, vu le documentaire sur la préparation d’Ilan Ramon à son voyage dans l’espace. Ce matin j’ai écrit un texte qui sera publié dans le prochain Contact J que j’ai intitulé une Tragédie israélienne et je ne fais que penser à Rona Ramon, la femme d’Ilan, la mère d’Assaf. J’ai parlé au téléphone avec des amis qui ne font que penser à Rona Ramon. Je suis allée au marché, étrangement silencieux aujourd’hui. J’écoute la radio. je ne suis pas la seule à penser à la famille Ramon. Tout un pays a envie de pleurer.