Artichaut de Jérusalem, ni artichaut, ni Jérusalem

WhatsAppEmailPrintPartagez

Jusque fin février, c’est la saison de l’artichaut de Jérusalem. Mon marchand de légumes au souk HaCarmel à Tel Aviv me recommande de l’acheter pour en faire des soupes ou des purées et Mimi fait une très bonne salade. Le nom italien du topinambour  Girasole qui veut dire tournesol a été corrompu et s’est transformé en Jérusalem. C’est un légume-racine dont le goût rappelle l’artichaut. Il a donc été baptisé Artichaut de Jérusalem alors que ce n’est pas un artichaut et qu’il ne provient pas de Jérusalem. Et vous le connaissez peut-être sous le nom moins appétissant de topinambour.

Artichauts de Jérusalem

Artichauts de Jérusalem

En hébreu, il garde aussi ce nom d’Artichaut de Jérusalem,  ארטישוק ירושלמי mais son nom scientifique est  Helianthus tuberosus חמנית הפקעות.

1 kg d’artichauts de Jérusalem épluchés

100 g de beurre, 1 verre de crème fraiche, 1 cuillère de persil haché, sel

Coupez les artichauts de Jérusalem en rondelles, faites les rissoler dans du beurre. Couvrez et laissez mijoter environ un quart d’heure. En fin de cuisson, salez et ajoutez la crème fraiche. Hors du feu, ajoutez le persil et mélangez.

Cet artichaut n’a rien à voir avec Jérusalem mais je ne résiste pas à la tentation de le lier tout de même à Jérusalem :

Plante verte, sculpture de Dale Chihuly dans la Tour de David à Jérusalem Photo OH-SO-ARTY