Sept chansons israéliennes avec le chiffre 3

WhatsAppEmailPrintPartagez

Il semble que les jeux sont faits et qu’Israël se dirige vers une troisième élection législative en moins de 12 mois le 2 mars 2020. Pour oublier ma déception (le mot est faible), j’ai décidé de compiler des chansons israéliennes avec le chiffre 3. En espérant que dans quelques mois, je ne me retrouverais pas à chercher des chansons en hébreu avec le chiffre 4 !

  1. Je commence avec la très célèbre chanson d’Arik Einstein : ‘Un, deux, trois au travail…  » Malheureusement les députés ne vont pas s’y mettre au travail…

2. Un tube : Dudu Aharon se retrouve au « Terminal 3 » à l’aéroport Ben-Gourion comme beaucoup d’Israéliens habitant à l’étranger qui vont prendre l’avion pour pouvoir voter. On ne peut pas voter si on ne se trouve pas physiquement dans le pays.

3. Un classique de la chanson pour enfants : Mon chapeau a trois coins, interprété ici par Uzi Hitman. La chanson fait à l’origine partie du folklore allemand.

4. Trois heures, la nuit avec Peer Tasi et Sarit Avitan

5. Les trois amours de la chanteuse Hava Alberstein

6. Eyal Evan Tsur et ses « Trois étages » .

7. Une trouvaille grâce à l’idée de ce billet : « Les trois cloches » d’Edith Piaf traduit en hébreu et interprétée par Tova Porat