Marie Laforêt, en français, en hébreu et en yiddish

WhatsAppEmailPrintPartagez

Marie Laforêt nous a quittés le 2 novembre 2019. En guise d’hommage, j’ai compilé sept chansons.

  1. Nitzanim, des paroles du Cantique des Cantiques, qu’elle chante en hébreu.

2. Elle chante « Jérusalem », une chanson dont elle a écrit les paroles. La chanson fait partie de son 14e album sorti en 1993 intitulé Reconnaissances.

3. En yiddish, elle chante une berceuse, une version de 1968 suivie d’une interprétation de de 2005, « Rozhinkes mit mandlen », ראָזשינקעס מיט מאַנדלען, Raisins secs et amandes

4. En français, une chanson composée par l’Israélien Nahum Heyman, « Mes bouquets d’asphodèles »

5. « A qui la faute », une autre chanson composée par Nahum Heyman

6. Dites lui, une adaptation française d’une chanson interprétée par Hava Alberstein et composée par Nahum Heyman

Voilà la chanson originale :