Le bonheur de la victoire de Netta à l’Eurovision !

WhatsAppEmailPrintPartagez

Je n’ai pas beaucoup dormi cette nuit comme au moins 48% d’Israël qui ont regardé la performance de Netta à l’Eurovision 2018.

Elle a été encouragée par Gal Gadot, une autre Wonder Woman israélienne :

Pendant la distribution des points, la tension était à son comble, j’en avais presque le souffle coupé.

Et à l’annonce de la victoire, quel bonheur, quelle fête ! Netta est spéciale, elle a un message féministe fort, elle s’exprime très bien, elle est très 2018, elle est Israélienne sans complexe !

Je me suis demandé pourquoi un tel bonheur, cette joie peut-être « disproportionnée » comme diraient certains  :

  • Parce que c’est un cadeau d’anniversaire pour ce si vieux pays et ce si jeune Etat
  • Parce que c’est une sorte de reconnaissance
  • Parce que les citoyens européens ont voté pour nous et que c’est un pied de nez au BDS, aux boycotteurs
  • Parce que la vie en Israël, c’est souvent tellement de pertes, de tristesse et d’angoisse et chaque occasion d’être heureux, on la saisit à pleines mains

Les habitants de Tel Aviv se sont retrouvés de manière spontanée sur la place Rabin pour faire la fête et chanter ensemble :


Tout le monde s’y met ! Sur la photo, au lieu d’indiquer le nombre de places libresdans les parkings, il est écrit : Kapara Aleich Netta Honneur !

Ce matin tout le monde se congratule d’un Boker Toy (Toy étant le titre de la chanson) au lieu d’un Boker Tov.

L’expression Kapara Aleich, après que Netta l’a utilisée à la fin de sa chanson lors de la demie-finale est devenue encore plus populaire en Israël. Un peu de linguistique :

C’est une façon de dire dans le langage parlé, Je vous aime et cela a aussi un rapport avec les Kaparot, cette antique tradition de Kippour où on sacrifie des poulets. Vu les bruits de poule faits par Netta dans la chanson, cela se comprend ! Décidément, ce pays est un pays de paradoxes !

Les petites filles d’Israël veulent la coiffure de Netta comme Shayel !

Bravo et merci Netta, la nouvelle coqueluche d’Israël ! On se retrouve l’année prochaine à Jérusalem !

Lire aussi :

Netta Barzilai représentera Israël à l’Eurovision 2018