5 interprétations de la chanson : Je n’ai pas d’autre pays

WhatsAppEmailPrintPartagez

 

 

Ehoud Manor a écrit אין לי ארץ אחר, je n’ai pas d’autre pays pendant la première Guerre du Liban pour la chanteuse Corinne Allal qui a écrit la musique et qui dans un premier temps ne l’a pas interprétée. Dans une interview Ehoud Manor a dit qu’il avait écrit cette chanson en pensant à son frère mort pendant la Guerre d’Indépendance d’Israël en 1948.

Je n’ai pas d’autre pays
Même si ma terre brûle
Un seul mot en hébreu
Vibre au fond de moi, dans mes veines,
Au fond de mon âme,
Dans mon corps brisé,
Dans mon coeur en peine
Ici est ma maison.

Même si mon pays a changé de visage,
Je ne me tairai pas,
Je continuerai
Ici est ma maison…

Le texte en hébreu sur le blog En direct de Jérusalem

Je n’ai pas d’autre pays, ici dans la version de Corinne Allal

Gali Atari

La version de Ninette Tayeb

Une version de Keren Peles

Un duo de Corinne Allal et d’Esther Rada

Ehoud Manor (1941-2005) est né un 13 juillet. C’est l’un des paroliers les plus estimés de la chanson israélienne avec Naomi Shemer  (1931-2004) qui est aussi née un 13 juillet. .