Poème en partage : Laissez-moi le temps d’Esther Raab

2 articles par semaine en dix ans! soutenez Kef Israël avec un don:

WhatsAppEmailPrintPartagez

Lors de ma dernière promenade pour mon projet: Tel Aviv, en marchant, en écrivant, je suis passée devant une maison au n° 8 de la rue Zalman Shneor où était apposée une plaque signifiant que la poétesse israélienne Esther Raab (1894 -1981), la première femme poète née en Israël, avait habité là. Je me suis souvenue l’avoir découverte grâce à mon amie Esther Orner et son anthologie “Chacune a un nom” édité aux Éditions Caractères.

Voici donc dans le cadre de la rubrique Poème en partage :

Laissez-moi le temps

Laissez-moi le temps de mourir

à travers toutes les guerres

Laissez-moi le temps

de consumer tous les désastres

et de garder un peu d’azur

sous mes paupières –

Laissez-moi le temps –

de mourir ;

au gré du créateur –

selon sa volonté

n’amassez pas de roches sur mon coeur

car il est –

le dernier son

dans la mer de cendre

que vous avez amassée sur moi.

Esther Raab

Traduction de l’hébreu : Marlena Braester

Pour lire un autre poème d’Esther Raab

esther raab

     

Soutenez Kef Israël