Elfrid, la Dordogne revisitée

WhatsAppEmailPrintPartagez

Elfrid, La Dordogne revisitée est un film de Haïm Shiran. Plus de soixante ans après, Elfrid revient sur les lieux où elle a vécu ses années de guerre et d’adolescence avec sa fille Fabienne Bergmann et Haïm Shiran. Elle revoit la maison où elle a habité avec ses parents, son lycée, l’immeuble de la Gestapo, le manoir où elle était cachée… Elle fait des rencontres, se confronte avec ses souvenirs. Tantôt, elle se rend à l’évidence d’une confusion en ouvrant une fenêtre; tantôt, l’implacabilité de documents d’archives atteste ce qu’elle n’a pu oublier. C’est une histoire qui finit bien, puisqu’elle et ses parents « s’en étaient sortis »… Elle nous raconte le « comment » et ce périple est un retour sur sur elle-même autant que sur les lieux.

photo (71)

J’ai assisté en février à la projection du film Elfrid, La Dordogne revisitée de Haïm Shiran à Beit Frankforter à Jérusalem. Je ne savais pas que, pendant la Seconde Guerre mondiale, nombre de réfugiés de Strasbourg ont été accueillis à Périgueux en Dordogne. La salle était comble avec parmi le public, beaucoup de Juifs alsaciens comme Elfride. Après la projection, certains d’entre eux ont pris la parole pour à leur tour raconter leur histoire. C’était trés émouvant de voir le bonheur d’Elfrid, fille unique, née à Strasbourg, réfugiée en Dordogne, rescapée de la Shoah, vivant à Jérusalem et entourée de sa trés nombreuse descendance. Elle est sûre maintenant que grâce au réalisateur Haïm Shiran, homme de télévision israélien d’origine marocaine, son histoire va laisser des traces.

Elfrid, la Dordogne revisitée a été diffusé le soir de Yom Hashoah, le dimanche 7 avril 2013 à 20.30 à la télévision éducative (chaîne 23).