Aly Raisman, sa médaille d’or et les 11 athlètes israéliens tués à Munich

WhatsAppEmailPrintPartagez

La gymnaste américaine et juive Alexandra Raisman a choisi Hava Nagila, une mélodie israélienne populaire et rythmée comme musique pour accompagner son exercice au sol. Aly Raisman a déclaré que gagner une médaille d’or lors du 40e anniversaire du massacre de Munich lors des Jeux Olympiques de 1972 rend sa performance encore plus spéciale. Une manière de dédier sa médaille au souvenir des 11 athlètes israéliens. La minute de silence officielle souhaitée par les familles des victimes israéliennes n’a pas été acceptée par le Comité olympique.

Le New York Post lui a même consacré une couverture intitulée Star of David:

Aly Raisman, Star of David

Aly Raisman, Star of David

Bravo et merci Aly Raisman!

Source New York Post